Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

MARTINE DILLIES-SNAET COMMENTE "DOUBLE FACE" de Laurent DUMORTIER

13 Août 2010 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #Fiche de lecture

MARTINEJ'ai lu "double face" de Laurent Dumortier

 

Toujours en format A6, cet opuscule d’une soixantaine de pages est le deuxième  d’une série de trois ? Quatre ? Cinq ? Ainsi glisse la vie de LAURENT DU MORTIER : pas à pas et marche après marche.

 

Cette fois, le monde de l’adolescence est derrière lui. Même si ce clair-obscur refuse de l’en libérer totalement. Comme si l’on pouvait un jour s’en détacher ! Mais ça l’auteur le comprendra bien plus tard, quand ses enfants seront grands, quand lui-même pourra affirmer sans regret que « maintenant, il est adulte ! ».


Mais laissons-lui le plaisir de son âge.http://www.critiqueslibres.com/img/cover/M/2874592080.gif

 

Jolie porte fermée en première de couverture et ouverte en quatrième de couverture. Alors que la logique aurait voulu que ce fût l’inverse, non ? Maisssss la logique des poètes !!!!!!!


Dans tous les objets  qu’il approche, LAURENT DUMORTIER en touche les deux faces : le clair et l’obscur, l’amusant et le triste, l’enfance et sa disparition. Et il joue de la même manière avec ses sentiments. Mais est-ce un jeu ? Même si l’auteur seul peut y répondre, je ne le crois pas ; il y a trop de souffrance à détruire une vieille image pour en créer une nouvelle ou à effacer un mot, des maux pour, en contrepartie découvrir l’aura de l’amitié. Ainsi va la vie. Finir pour commencer.


L’auteur n’est pas  le phénix renaissant à chaque fois de ses cendres, il essaie simplement d’  « être ». Le plus simplement et le plus honnêtement du monde.

 

Et  qu’il  le  veuille  ou  non,  LAURENT  DUMORTIER   est  rentré dans  l’âge adulte.

 

A suivre.

 

 

MARTINE DILLIES-SNAET

http://users.skynet.be/TheDillies/

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Christine 29/08/2010 11:01



Curieuse porte fermée en première de couverture et un commentaire qui interpelle. 



Edmée 13/08/2010 13:16



Tu as raison Carine-Laure, les poésies en plus peuvent se percevoir de bien des façons, et se concevoir de tant d'autres! Martine se lance, et suit ses émotions, raisonablement. Elle trouve son
chemin entre une porte fermée et une porte ouverte. Et nous aide à découvrir le monde multiple de Laurent Dumortier.



carine-Laure Desguin 13/08/2010 06:13



Commenter un recuril de poésies, pas toujours évident ! Surtout quand c'est Laurent Dumortier qui signe l'oeuvre ! Cygne l'oeuf
aurai-je envie d'écrire ....