Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Impression de lecture : "Toi-Nous" de Claude Colson vu par Christine Brunet

9 Novembre 2010 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

Photo Christine BrunetJe ferme le dernier livre de Claude Colson, Toi-Nous, avec, dans la bouche, un petit goût d'amertume... et d'échec. Je vous sens lever un sourcil interrogatif...

 

Vous vous méprenez ! Il ne s'agit pas là d'un échec de l'auteur... mais de l'échec d'une vie, celle d'Yves. Alors que dans Lena, Bruno se rebiffe, s'insurge, crie son mal être et son incompréhension, Yves espère, tente l'expérience qui s'offre à lui mais reste en retrait et analyse : il a mûri.

 

Il a compris, s'implique mais garde son individualisme et sa lucidité. Ses coups de gueule sont désormaistoinouscols-couv-simple contenus même si la passion est là, prête à déployer ses tentacules.

 

Au gré de son état d'âme, les mots jaillissent, bouillonnent ou étouffent, engluent, tourmentent. Aux couleurs éclatantes de l'espoir et du désir se substituent peu à peu le gris du doute, le noir de la rancoeur, de la résignation puis de la solitude.

 

Toi-Nous... C'est d'abord Toi puis Nous puis Moi... Fatalité d'un échec programmé ? Ou éternel recommencement parce que l'Humain ne peut se satisfaire du singulier ? La réponse est dans chacune de ses pages... derrière chacun de ses mots...

 

Toi-nous se lit d'une seule traite, au rythme des soubresauts de deux vies qui espèrent, hésitent et se déchirent sans parvenir à ne faire qu'une. 

 

 

 

Christine Brunet

http://recreaction.over-blog.org

www.aloys.me

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe D 09/11/2010 20:06



Voilà encore un auteur que je devrai découvrir. La liste est longue ... et le temps bien court!



Edmée 09/11/2010 12:14



J'aime tant ces multiples plumes commentant un seul ouvrage. Et oui, il arrive que des histoires aient leur destin dans la séparation, et non le "Happy End". Le happy end peut parfois être, au
fond, pire qu'un simple The End dans certains cas...



claude colson 09/11/2010 11:15



Merci à Christine pour sa lecture, commentée ici qui plus est.



Nadine Groenecke 09/11/2010 09:18



Ton commentaire, Christine, ainsi que cette très jolie couverture, donnent envie de lire cet ouvrage.



carine-LAure Desguin 09/11/2010 08:44



Christine Brunet n'aimerait-elle que les histoires qui finissent bien ?  ? De temps en temps les textes qui
laissent sur nous une trace de trop peu ou d'amertume ou d'interrogation, ça peut nous être bénéfique, pourquoi pas ? Tout ne peut pas toujours bien se terminer ...alors ...il faut ...recommencer
? Continuer ?