Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Quelques Haïkus de Micheline Boland en ce jour de Noël... et puis ? Karl Chaboum et Hugues Draye, des textes pour nous surprendre !

25 Décembre 2010 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #journal de bord-à la une

 

boland photo

Quelques haïkus de Micheline pour célébrer la fin de l'année : 


Les rois mages passent
À la lueur des bougies
Audace du rêve

Retourner chez soi
Messe de minuit finie
Une étoile brille

Les bas suspendus
Devant le foyer ouvert
Viens Père Noël !

Parmi les déchets
Les emballages cadeaux
Déguster la bûche

Sur le carrelage
Une boule de Noël
Le chat est passé

Les boules incassables
Le sapin artificiel
Seuls les vœux sont vrais.

Gui porte-bonheur
Attaché au luminaire
Voler un baiser.

 

 

 Micheline Boland


Visitez le site de Micheline : http://homeusers.brutele.be/bolandecrits/
Visitez le blog de Micheline : http://micheline-ecrit.blogspot.com/

 

 

*********************************************************************

 

 

grosse-camerachaboum.jpg

 

 

Mammarizzou 

 


Sa tactique est différente des pappa.

Elle se maquille en mère portant un gros bébé.

Quand la vedette sort de chez elle, elle se met à pleurer :

« J'ai une crevaison. Je ne peux pas rentrer à la maison. »

Tandis que l’autre cajole l’enfant...

 la mamma prend ses photos, et les planque là.

 

 

 

KARL CHABOUM

http://karlchaboum.blogspot.com/

 

 chaboum

 

 

**********************************************************************

 



H.drayeJOURNAL DE BORD, MERCREDI 17 NOVEMBRE 2010


 
"Tu m'excuses mais je dois aller bosser !", me dit, derrière un grand sourire, une barbe, une casquette, un gars qui a pourtant pris l'initiative (il me connaît, sans doute) de me saluer.
Encore une porte qui s'ouvre pour se refermer ensuite ?
Allez, Hugues, ne le prends pas pour toi !
 
Avenue des Celtes, Etterbeek, un bistro a pris la place d'un ancien, en travaux depuis belle lurette. Endroit select (apparemment). La serveuse, grecque d'origine, lisait un bouquin sur ... l'énergie.
 
Verrai-je ma chérie ce soir ?
 
En langage informatique, j'aim'rais qu'on méclaire sur le sens du mot "podcast".
 
Delphine, qui habite au 18 rue de ..., avec laquelle j'ai repris le train depuis Tournai, me laisse une empreinte ... plus que forte. Son sourire ! Ses longs ch'veux ! Son apparence de fermeté, de dur'té, quand elle écoute, quand elle ne rit plus ! D'accord, je suis déjà pris ... et j'assume, j'assure (la Delphine est aussi prise, sûr'ment). Mais voilà, j'aim'rais la r'voir.
 
Et Catherine, qui, une demi-heure avant que je ne reprenne le train depuis Tournai, dimanche dernier, et qui attendait sa fille qui rev'nait de Louvain-la-Neuve (le train qu'elle attendait avait du r'tard à cause des inondations), qui habite à Villeneuve d'Ascq (près de Lille), avec ses ch'veux courts et frisés ... encore une qui m'a laissé quelques étoiles dans les yeux, dans mon coeur et dans ... (vous m'avez compris). Je pourrais, sur le champ, reprendre une correspondance et filer dans son île, si les circonstances le permettaient. D'accord, encore une fois, je suis déjà pris (et je ne le regrette pas). Et notre Catherine n'est sûr'ment pas le genre de femme qu'on laisse seule !
 
Et N..., avec ses longs cheveux noirs, sa robe noire, son nez de clown, accompagnée de sa fille qui ne termine pas sa glace ... mmmm, je ne dis pas non, non plus ...
 
ET E..., avec sa voix rauque, de vingt-quatre ans ma cadette (je pourrais être son père), qui étudie au Conservatoire, dont le compagnon (avec lequel elle est depuis trois ans) est chanteur ...
 
J'ai bien voyagé le week-end dernier.
 
Je parcoure "Mauvais enfant", un livre "témoignage" de Julie Poncelet. Poignant ! 
  
une écluse, déterminante pour mon retour
les sgraffiths ont d'autres légendes dans d'autres villes
celui qui me sauve

celle que je découvre
 
 Aïe ! Je ne retrouve pas le petit carnet de dessin, sur lequel je tente volontiers quelques ébauches.

 
Nerveusement, je cherche, tandis que deux p'tites vieilles entrent dans le bistrot, et n'attendront sans doute pas trop longtemps, avant de vouloir s'asseoir.


 
**************************************
 
UN QUART D'HEURE AVANT D'ALLER CHANTER

  
Maint'nant ...
 
Le fameux bloc de dessin se trouve probablement à la maison, dans une caisse où je l'ai remis.
 
Dans un cas extrême ...
 
J'en ai un autre, déjà.
 
J'aurai p'têt l'opportunité de chanter, rue des Tongres, d'y faire une animation, le sam'di 4 décembre prochain.

Hugues Draye
huguesdraye.over-blog.com


*********************************** A LA UNE **************************

Bibliothèque de Lessines

(Grand Place)

Mercredi 12 janvier 2011 19h30

 

A la rencontre d’un auteur :

 

Jean-Philippe Querton

 

 http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:c7Xy0siilgPexM:http://www.meurs.be/images/publiques/Jean-Philippe_Querton.jpg

 

 

Auteur de romans (Le Poulet aux Olives, Pronunciamiento, Mortelle Praline, L’homme à la Chimay bleue, Les Perdants), de centaines d’aphorismes, il évoquera son actualité, à savoir un livre de cuisine (Trésors de la cuisine du Hainaut) et d’un livre - témoignage à paraître en 2011 : «  La Méthadone m’a tué » 

 

Rencontre avec passionné des mots, discussion autour de l’écriture, de la création littéraire…

 

Une rencontre conviviale à ne pas manquer.

Séance de dédicaces à la fin de la soirée.

 

Renseignements : 068/27.05.20

 

http://jeanphilippequerton.e-monsite.com/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

carine-LAure Desguin 26/12/2010 12:59



Les haïkus de Micheline, j'aime beaucoup ...Jean-Philippe Querton pour une séance de signatures, ça c'est une beau succès; et puis Hugues Draye ..; Karl Chaboum, visitez son blog
!



Edmée 25/12/2010 15:05



Mammarizzou! Bien trouvé...



christine 25/12/2010 10:20



C'est bien ce que je me disais... Un bon exercice de style... que je serai bien incapable de faire, tout aussi incapable d'écrire des vers, d'ailleurs...



Micheline 25/12/2010 09:40



Un haïku est composé selon la structure suivante : 5 syllabes - 7- 5


Il doit obéir à certains règles.  



christine 25/12/2010 07:14



Première fois que je lis des haïkus... Une poésie aux règles très strictes, à ce que j'ai compris... Merci pour ces voeux originaux, Micheline.


Karl jour toujours avec les mots et Hugues nous envoie l'un de ses clins d'oeil instantanés qui font mouche à chaque fois... Tiens moi aussi le terme podcast m'interpelle... Joyeux Noël !



Philippe D 25/12/2010 06:14



Je l'ai déjà dit : j'ai du mal avec la poésie (aussi bien pour la lire que pour l'écrire; j'arrive rarement à l'apprécier), c'est pareil pour les haïkus mais je reconnais que ceux de Micheline
sont bien tournés.


Joyeux Noël à tous.