CHRISTINE BRUNET : Rue Baraka de Carine-Laure Desguin...

Publié le par christine brunet /aloys

Photo Christine BrunetImpressions de lecture

 



Je lâche le livre et me rapproche de la très large baie vitrée de mon salon qui donne directement sur le jardin. Il est coloré en cette saison mais le ciel est gris, pesant... A part ce petit rayon de soleil qui s'infiltre encore timidement entre la masse triste... Voilà, c'est cela, Rue Baraka...


C'est un tourbillon de mots comme une spirale infernale qui propulse de la lassitude vers l'espoir, de la grisaille vers la couleur, de la nuit du doute vers la lumière éclatante.


C'est une spirale de vie, une spirale de pensées et le vide s'emplit alors de rêves... et de phrases phares martelées qui entaillent le gris uniforme. Quelles phrases? Elles sont le secret... image-1.jpg


On en sort un peu saoul, groggy de cette déferlante de couleurs... 


Voilà... Le soleil brille....


Et l'histoire? Et les personnages? me demanderez-vous... Ils sont là, le maître éblouissant, l'élève ébloui...

 

Et le lecteur ? Eh bien, il contemple avec un petit sourire satisfait le rayon de soleil qui illumine, à présent, son jardin...


 

CHRISTINE BRUNET

http://recreaction.over-blog.org

http://aloys.over-blog.com


Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carine-Laure Desguin 30/08/2010 17:15



Merciiii les amis ! @ Gauthier : les rencontres, le hasard , ce sont des enchevêtrements de fils qui me passionnent depuis
longtemps ; avec réalisme je tente d'être attentive à ce que la vie me propose ...Tarek ce jour-là a été réceptif et a perçu ce qu'il n'aurait sans doute pas perçu la veille ...Pourquoi ? J'sais
pas trop...ce sont des énergies qui passent et puis voilà, elles touchent ou ne touchent pas ! @ Kate : quand tu viendras chez moi, on cuisinera  et nous inviterons l'un et l'autre cdl ...



Kate 30/08/2010 16:19



Et ce joli livre parle aussi des peintres de la Belle Epoque, et de Montmartre, et de Pigalle... (y a même une délieuse recette de cuisine en plein  milieu) Bref, un régal d'optimisme et de
joie de vivre.... 



Edmée 30/08/2010 12:28



C'est vrai, comme le dit Gauthier, c'est un peu savoir reconnaître les messagers du destin qui peut tout changer. J'ai eu le mien, boum boum ma vie est devenue la mienne, et je vois tout en
cinémascope et technicolor. J'ai enlevé le dolby stéréo, j'aime pas!



GauthierH 30/08/2010 09:47



Beaucoup d'entre nous ne l'auraient-ils pas fait? La vie est farcie de rencontres qui peuvent faire dévier vos vies (dans un sens comme dans l'autre). Parfois, nous saisissons notre chance,
parfois nous la laissons passer...


Rue Baraka est l'histoire d'un jeune homme qui a rendu la main au bon moment mais combien en a-t-il laissé filer auparavant? Bah! Mieux vaut-il ne pas y penser :-)  



christine brunet /aloys 30/08/2010 08:23



Une brève rencontre, un instant magique qui peut faire basculer toute une vie... Ton héros a fait le bon choix... Et s'il avait passé son chemin?



carine-Laure Desguin 30/08/2010 08:10



Merci les filles ! Si le livre peut offrir deux grammes d'optimisme dans les coeurs , la partie est gagnée ! Une rencontre anodine
dans les premières minutes peut devenir importante, n'est-ce pas ? Ouvrons les yeux les coeurs ...Une bonne journée à tous et toutes ! Merciii !



Nadine Groenecke 30/08/2010 08:06



Une belle rencontre bouleversera la vie du héros de ce livre. Cette histoire gomme les frontières entre les générations et devrait dessiller les yeux des pessimistes en
montrant que la vie ne demande qu'à nous sourire.