Reflexions tout à trac, "De l'amour" un texte de Claude Colson

Publié le par christine brunet /aloys

 

claude colson-copie-2

De l'amour


         
           Les êtres passent sur cette terre et accomplissent tous, selon les moyens qu'ils en ont, ce qu'ils croient avoir à faire ou ce qu'il leur est assigné de faire par on ne sait quelle entité.

 
Ils passent et d'autres prennent la relève, marchant dans leurs pas.

 
            Mais ce qui aura le plus illuminé leur parcours, c'est l'amour.


L'amour comme besoin de sortir de soi, besoin éternel de transcendance ; partant, aussi besoin d'échange : je veux rendre heureux celle ou celui qui me rend heureux.


            C'est une étrange force qui traverse ainsi les générations, renaît en d'autres mais peut aussi renaître en soi sitôt qu'elle a disparu.


finalement elle ne fait que montrer notre incomplétude, celle-là même dont elle procède. Le désir d'être ou d'avoir ce qu'on n'est ou n'a pas engendrerait donc l'amour. Une pulsion d'abord egocentrée mais susceptible d'ouverture à l'autre.


Avec le temps on la maîtrise d'autant mieux qu'on la connaît davantage, mais toujours en partie seulement, tant sa puissance est indomptable.


Il faut imaginer le mourant amoureux

 

Claude Colson

claude-colson.monsite-orange.fr

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude Colson 12/09/2011 07:06



Merci.



Alain Delestienne 11/09/2011 16:57



Une belle et profonde réflexion. A nouveau cette écriture claire et efficace.



carine-Laure Desguin 10/09/2011 13:04



je prends note ! Ceci dit, très beau texte, Claude !



Claude Colson 10/09/2011 12:37



Bah, après avoir écrit 3 bouquins sur des amours passion vécues dans l'âge mur, j'entrevois peut-être un peu mieux dans l'obscurité. Et encore, l'amour passion n'est pas tout à fait l'amour....
ça y ressemble, comme dit la chanson :)



Edmée De Xhavée 10/09/2011 11:36



Oh Claude, que c'est splendidement révélé... C'est l'âge qui entr'ouvre les portes des mystères de l'amour, l'âge qui change la notion de désir, de complétude, de fusion que la jeunesse
méprend...