Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Philippe Desterbecq a lu "Lovebirds" d'Edmée de Xhavée

25 Juin 2013 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

Phil D

 


La nouvelle, dit-on, est un genre littéraire peu recherché par les lecteurs et, par la même occasion, peu d'éditeurs acceptent d'en publier. Seuls quelques auteurs connus comme Eric-Emmanuel Schmitt, par exemple, trouvent grâce aux yeux des éditeurs.

Paradoxe, nous dit "Le carnet et les instants", les candidats nouvellistes sont légion. Il suffit de voir le succès qu'obtiennent les concours de nouvelles (Maison de la Francité, Fureur de lire, ...). 

En témoignent, continue ladite revue, les nombreux ateliers d'écriture qui prisent particulièrement la nouvelle en raison de sa brièveté

Il ressort que la nouvelle est souvent considérée comme un genre littéraire mineur

Et pourtant, il faut pouvoir captiver le lecteur en peu de mots et le surprendre à la fin. C'est souvent la chute qui fait que le lecteur aimera la nouvelle ou pas. 

Mais venons-en à Edmée. J'ai déjà lu ses 2 premiers romans que j'ai beaucoup aiméshttp://www.bandbsa.be/contes3/lovebirds.jpg (particulièrement le deuxième), j'ai eu l'occasion de lire quelques-unes de ses nouvelles sur www.aloys.me, je lis ses chroniques savoureuses sur son blog, je n'avais donc aucun souci à me faire. C'était gagné d'avance, je savais que j'aimerais ce recueil de textes.

Le titre évoque évidemment l'amour, le sous-titre nous raconte que toutes les histoires d'amour ne sont pas faites d'eau de rose. 

En tapant "lovebirds" sur Google, je suis tombé sur des oiseaux (tiens donc!) : des inséparables aux multiples couleurs.

Eh oui! l'amour est fait de couleurs multiples et Edmée nous le raconte dans les 8 textes qui composent ce recueil.

Ceux qui aiment les histoires d'amour féeriques n'ont qu'à passer leur chemin, Edmée a puisé dans la vie réelle pour composer ses textes.

Et même si Luc Beyer de Ryke qui a préfacé le bouquin trouve que ce serait une mauvaise action de parler de ce recueil en paraphrasant chacun des récits qu'il contient, je vais quand même écrire un tout petit mot à propos de chacun.

1. "Lovebirds", première nouvelle qui donne son titre au recueil : l'apparence d'un amour merveilleux - la vérité n'est pas toujours celle qu'on croit ou qu'on nous fait croire.

2. "La joie de Chérie" : amour et décadence.

3. "Un amour d'amnésie" : on peut tout par amour même disparaitre.

4. "Carte numéro 13 La mort" : Il a fallu la mort de sa tante (dont il est plus ou moins responsable) pour que David, voyou en devenir, change de vie.

5. "Un dimanche en famille" : déroutante - Edmée nous propose plusieurs scénarios, ce qui m'a vraiment dérouté dans un premier temps.

6. "L'amour d'une mère" : La vie d'Arnaud s'est arrêtée. Flash-back sur son passé.

7. "La piste des larmes" : Jusqu'où l'amour peut-il (doit-il) aller?

8. "Le grand amour de Tatia" : Confidences d'un amour fou que la morale réprouve. Une nouvelle émouvante.

 

Et voilà 8 bons moments à passer en compagnie d'Edmée.


 

Philippe Desterbecq

http://philippedester.canalblog.com/

http://www.bandbsa.be/contes2/etoilemagiquerecto.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Josy MP 02/09/2013 02:13


Je l'ai lu. Comme Philippe, j'avais aussi lu les premiers romans d'Edmée. Et je n'avais donc pas de doute quant au plaisir que je prendrai avec Lovebirds. Le titre, déjà, ne peut qu'attirer le
lecteur, l'auteur encore plus, quant au contenu...Des nouvelles où l'amour, son contraire, ses alternatives et ses succédanés sont passés au crible du regard avisé d'Edmée. Réalisme et talent,
style, originalité sont ENCORE une fois au rendez-vous et comme à chaque fois, j'ai regretté de devoir tourner la dernière page... Dernière page qui se ferme sur une nouvelle particulièrement
émouvante, de celles qui laissent des empreintes côté coeur. 

Pâques 26/06/2013 19:49


J'adore le style d'Edmée, j'ai lu " Les Romanichels"et je suis une fidèle de son blog !


Lovebirds est le prochain sur ma liste :-)


 

Edmée De Xhavée 26/06/2013 14:15


Merci Philippe... Voir que son livre a plu est finalement le plus beau des droits d'auteur!

Philippe D 26/06/2013 05:36


Je garde de ce recueil un excellent souvenir.


Bonne journée à tous. 

Carine-Laure Desguin 26/06/2013 05:13


C'est bien juste ce que dit Philippe à propos du genre de la nouvelle. Et j'ajouterais même que les nouvellistes sont de fameux jongleurs. Une histoire entière en quelques pages, faut l'faire
 Edmée captive ses lecteurs avec des histoires d'amour de désamour de non-amour? Un livre à lire, qui n'est pas
concerné?