Obscène, un poème de Laurent Dumortier

Publié le par christine brunet /aloys

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:o0YOuIz-NJ0UnM:http://www.bandbsa.be/contes/chloe/laurent.jpg

 

Obscène

 

Dis-moi pourquoi te dire je t’aime

Me paraît tellement obscène

Alors que frappent à ta porte

Les heures déjà mortes ?

 

Face à ce drap blanc

Pas encore linceul

Dis-moi pourquoi je me sens si seul

En regard de tes yeux trop blancs ?

 

Dis-moi pourquoi te dire je t’aime

Me paraît tellement obscène

Alors que s’ouvre le livre des morts,

L’heure des pleurs et des remords ?

 

Est-ce la peur de te perdre ?

Ou le fait qu’à trop dire je t’aime

On ne le pense plus ?

 

Toi tu pars

Et moi je reste

Comme derrière un rempart

Dans mon costume trois pièces

 

Dis-moi pourquoi te dire je t’aime

Me paraît tellement obscène

Alors que tant d’instants passés

Sont sur le point de sombrer ?

 

 

Laurent Dumortier

gsl.skynetblogs.be

 

http://www.bandbsa.be/contes3/onirique.jpg

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian Eychloma 24/05/2012 09:46


Pas gai, certes, mais... ça oblige en quelque sorte à une petite introspection !  J'aurais bien voulu, avec cette
première matinée ensoleillée, pouvoir penser à autre chose...  

Adam Gray 24/05/2012 09:45


Laurent est le Gainsbourg de la poésie, c'est dit ! 

christine 24/05/2012 06:10


Pas vrai du tout, même...

Philippe D 24/05/2012 05:31


La journée commence en vers. Bonne idée!

carine-Laure Desguin 24/05/2012 05:20


Pas vraiment gai à 5 h du mat mais un beau texte; ça me fait penser à un texte de Serge Lama "toute blanche" ...