Nadine Groenecke a lu "De l'autre côté de la rivière, Sybilla" d'Edmée de Xhavée

Publié le par christine brunet /aloys

 

nadine groenecke

 

Après "Les Romanichels", je me réjouissais de découvrir le nouveau bébé d'Edmée de Xhavée, auteur talentueux des éditions Chloé des Lys. Ce roman a un point commun avec "T'as qu'à leur dire !", le livre de Patrice Macel présenté dans ma précédente fiche de lecture : l'évocation de la famille et de la complexité des relations entre ses membres. Mais "De l'autre côté de la rivière, Sibylla" a pour cadre, non pas la simplicité du milieu rural, mais la rigidité de la bourgeoisie.

C'est donc une histoire familiale que nous livre l'auteur à travers Sibylla, sa narratrice. Cette gouvernante, en charge d'Emma et de Jean, orphelins de leur mère, nous relate leur parcours semé d'embûches, en dressant au passage le portrait de leurs proches. Une mère qui a abandonné le domicile conjugal pour suivre son amant et qui est retrouvée assassinée dans un hôtel, un père dépossédé de ses enfants par sa belle-famille et c'est le destin d'Emma et de Jean qui bascule... Récupérés par des grands-parents pétris de conventions et une tante froide, aigrie et sournoise, c'est seulement auprès de Sibylla que les deux petits trouveront chaleur humaine et réconfort. Voici comment cette dernière décrit sa première entrevue avec ses futurs protégés :

"Lui, il est entré dans mon coeur comme une flèche d'or. Il fermait l'oeil gauche parce9782874595196 1 75 que malgré la pluie la lumière lui blessait la vue. Puis il vit Beertje et d'un peu inquiète son expression passa au ravissement. Il sourit et une fossette apparut sur sa joue gauche. Il trottina jusqu'à Beertje sur ses jambes maigres aux genoux saillants et s'agenouilla, son manteau gris s'entr'ouvrant sur ses culottes courtes. "Miaou ! Miaou !" chantonnait-il tout heureux, tandis que le chaton, flatté de cette attention, lui mordillait le doigt."

"Je n'avais pas encore prêté grande attention à Emma, qui avait un peu plus de cinq ans. Elle observait tout, le visage grave, rigidement assise dans une robe bleu foncé à col Claudine blanc qui lui donnait l'air d'une orpheline. Ses cheveux étaient raides et tenus par un ruban également bleu foncé qui n'allait pas avec leur teinte. Elle analysait tout d'une façon presque rusée. Je voyais qu'elle essayait de comprendre où mon coeur allait m'emporter, vers les adultes ou eux, les enfants ?"

L'adolescence puis la vie d'adulte ne seront pas roses non plus, mais Sibylla veillera toujours, de près ou de loin...La plume accomplie d'Edmée atteint des sommets, elle nous emporte dans le tourbillon de vies malmenées qui finiront par trouver la sérénité.

Le prochain livre de cet auteur est déjà annoncé et je ne pourrai pas résister, il me le faudra aussi ! En attendant, laissez-vous tenter par, "De l'autre côté de la rivière, Sibylla", vous ne le regretterez pas.

Le blog de l'auteur : http://edmee.de.xhavee.over-blog.com/

 

 

Nadine Groenecke

http://nadinegroenecke-auteur.over-blog.com/

sauvetages

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne Renault 01/12/2012 20:21


Et une lectrice enthousiaste de plus ! J'attends avec impatience le prochain livre.

Micheline Boland 28/11/2012 09:09


Ah la très belle plume d'Edmée !

Edmée De Xhavée 28/11/2012 08:43


Quelle bonne surprise matinale Merci Nadine. Ca fait plaisir, doublement plaisir: celui de recevoir l'appréciation et
celui de se dire que le lecteur ou la lectrice a passé un bon moment en me lisant....

Ghislaine Renard 28/11/2012 07:09


Voilà deux lectrices enthousiastes !

Carine-Laure Desguin 28/11/2012 06:56


Moi j'ai apprécié chaque page de ce livre. Les personnages sont décris d'une façon si juste attendrissante et parfois même si drôle. Il y a de l'émotion et de l'humour..

Philippe D 28/11/2012 05:27


Nadine a aimé, comme moi et comme des dizaines d'autres lecteurs!


Bonne journée à tous.