Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

EDMEE DE XHAVEE et RUE BARAKA

4 Juillet 2010 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #Fiche de lecture

http://chloedeslys.buygoo.net/users/1913/52/32/14/avatars/67-93.jpgNe vous laissez pas tromper par la taille de ce livre. 


Il n’est pas bien épais, mais il vous sera impossible d’aller trop vite pour le lire, voire même d’aller vite tout court. Car si le vocabulaire est à la fois animé et simple, la promenade dans la rue Baraka est truffée de points de vue, parsemée de bancs invitant à la réflexion. Et non, de toute façon, on n’a pas envie de se hâter.

Carine-Laure nous fait voir un film, tant elle est picturale dans ses descriptions. Tant il y a à voir. Le monde terne de Tarek le maussade se pare de couleurs, parfums, sons et joies se matérialisant sous sa plume. Comme d’un coup de baguette magique qui toucherait le monde avec un chant cristallin et un éclaboussement d’étincelles. Et le lecteur est emporté dans cet arc-en-ciel qui mène à … la sagesse. Le bonheur. http://idata.over-blog.com/3/65/07/04/image-1.jpg

Parce que ce jour-là Tarek fait une toute petite chose inhabituelle pour lui, il accueille le changement, lui prend la main, le suit, ouvre enfin son cœur aux mille joies de la vie. Dans la maison du vieux peintre que, qui sait pourquoi – mais oui, nous savons, le destin et ses ruses… - il a aidé ce matin-là, il sera baigné par la beauté, celle de l’Art, du savoir serein, de la bonne chère, de la confiance. Il verra irradier la jeunesse de ces vies bien remplies, effacer les rides, recouvrir la fatigue, sortir des corps marqués par les ans en bulles de pur bonheur. Il comprendra des messages familiers, cent fois entendus et cent fois repoussés d’un rire amer, d’une chiquenaude de dédain.

La lumière vibrera tout autour de lui, comme une aura fidèle. 

Carine-Laure a un style léger qui vous guide là où elle veut vous emmener. Il y a des répétitions, comme si elle pointait du doigt ce détail que, peut-être, vous avez survolé. Avez-vous bien vu combien la pièce du peintre est lumineuse ? Regardez donc encore … Là, ce coin, il était sombre il y a cinq minutes, et voyez-vous ? La lumière y rit de tout son cœur, à présent. Elle fait aussi des effets de freeze : tout continue de s’animer grâce à la magie de son récit, mais pourtant une voix off vous stoppe sur place et vous pénètre. 

Quant à la couverture … un « Mint Julep », la boisson des Etats du sud des Etats-Unis : Bourbon, menthe, sucre, eau et glaçons. Une rasade de fraîcheur sous un beau soleil.

 

EDMEE DE XHAVEE

http://edmee-de-xhavee.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Christine 29/08/2010 09:59



Un texte optimiste, assurément, un style dynamique... A l'image de Carine-Laure. Un livre que j'ai dévoré et que je fais voyager... Enfin, soyons honnête... ce sont les amis de passage que me
l'ont chouravé... Aujourd'hui, où est-il? Dans le nord de la France, près d'Amiens. 



Monilet - Claude Colson 07/07/2010 08:19



À lire la présentation d'Edmée et quelques posts (le livre, ce sera pour plus tard), on comprend en tout cas que carine, elle po-si-tive !



carine-Laure Desguin 05/07/2010 19:23



Nous serions donc dans la phase "dis-moi qui est à côté de qui  ? "....Ce n'est pas que je sois contrariante - quoique - mais
figurez-vous les amis que tous les auteurs de "Chloé des lys " se trouvent rassemblés dans une pile qui monte qui monte qui monte ...Pour le reste, certains sont mis en évidence ( "bonjour
tristesse " de françoise sagan ) et quelquefois aussi, le classement est visible par oeuvres du même auteur ( Philippe Besson, Xavier Deutsch ...) ! MAis tout cela peut changer d'un moment à
l'autre !



Kate 05/07/2010 16:00



Pour le moment, ma "Rue Baraka" est entre les "Romanichels" d'Edmée et un livre sur l'Art Déco; étonnant, n'est-ce pas ? ;-) (à la gauche d'Edmée : "C'est quoi ton
stage"  de Sophie Vuillemin. La voisine de Sophie est Agatha Christie....) 



carine-Laure Desguin 04/07/2010 18:17



Et bien Noann, j'allais proposer sur le forum d'inscrire nos commentaires en caractères colorés et voilà que tu me devances; les
couleurs dans les textes sont plus gais pour les lecteurs ...L'idée de savoir ce que deviennent nos livres...cela peut être un beau sujet pour une nouvelle, non ?  !



noann 04/07/2010 17:13



 


Zut j'ai écrit mon précédent commentaire en noir, sur fond noir ça ne passe pas.. je le remets :



Figure-toi qu'un écrivain avait pris la liberté de laisser dans son livre des pages blanches pour que le lecteur puisse répondre. Mais je ne me souviens plus du tout de qui c'était. J'ai
vu une interview récemment


Il y a aussi ceux qui laissent un livre dans un lieu public, une place, un café...


 






noann 04/07/2010 17:11



Ne devrait-on pas laisser dix pages blanches au moins vers la fin du livre pour que lui aussi puisse s'exprimer et donner son avis
sur le lecteur ou autres choses ?



Figure-toi qu'un écrivain avait pris la liberté de laisser dans son livre des pages blanches pour que le lecteur puisse répondre. Mais je ne me souviens plus
du tout de qui c'était. J'ai vu une interview récemment


Il y a aussi ceux qui laissent un livre dans un lieu public, une place, un café...


 






carine-Laure Desguin 04/07/2010 14:49



Avec délice, je constate que ce sujet est intéressant ! Non non, Noann, je ne m'offusque de rien rassure-toi ( ou si peu .. ) mais
s'imaginer aujourd'hui où se trouvent nos livres vendus lus , c'est super, non ? Moi ce que j'aime aussi, ce sont les livres qui voyagent ! Sébastien l'autre jour me dit "ah, votre livre , je
l'ai pris pour partir en Corse ! " ...Pour moi, c'est formidable : "RUE BARAKA" est allé en Corse, il est resté un ou deux jours dans une chambre d'hôtel, la demoiselle de l'étage a lu le titre a
peut-être regardé la photo de l'auteur ...Ce n'est pas prétentieux de ma part mais quand on pense à ce que nos livres voient sentent écoutent ...Ne devrait-on pas laisser dix pages blanches au
moins vers la fin du livre pour que lui aussi puisse s'exprimer et donner son avis sur le lecteur ou autres choses ? C'est du surréalisme sous 40 degrés...je sais ...mais ...( blogrank oblige




Edmée 04/07/2010 14:23



Tiens tiens! Je t'avoue que je ne sais pas où il est, pas sur ma table de nuit puisqu'il y en a trois autres - un en cours de lecture, un à relire, et un pas encore ouvert. Et je n'ai ici qu'une
toute petite bibliothèque qui me renvoie les livres au visage quand je tente d'en ajouter un...


 


Bon! Je retire ce que j'ai dit: je cherchais une tranche jaune, mais elle est blanche avec un soupçon de lemon, et il est non pas sur une pile  quelque part, mais entre les Contes bizarres
de Bob et Le passé recomposé de Cahy Bonte! Ils discutent aimablement, et rient un peu trop pour mon goût car ils me déconcentrent ....



noann 04/07/2010 13:58



Désolé de te détromper Carine-Laure, mais chez moi les livres aboutissent souvent sur une pile ou dans un carton... il y en a trop ! Et ce n'est pas ceux que j'aime le moins qui suivent ce
parcours. Ceux que je n'aime pas, je les ouvre, lis quelques pages, les referme, et puis ils trainent des semaines ou des mois sur le bord de mon bureau ou sur la table du salon qui ploie. Et je
n'en parle même pas.


Donc ne t'offusque pas si je t'avoue un jour que ce Rue Baraka ne se trouve pas sur ma table de nuit... c'est plutôt bon signe !


 


 



carine-Laure Desguin 04/07/2010 13:53



Et bien Noann, je ne peux que te conseiller ce petit livre qui a , d'une façon comme d'une autre , donné à quelques lecteurs un
gramme de joie de vivre, la petite flamme de l'espoir au bout de la route ! Je me souviens de cette dame qui me téléphona et qui  me dit : "Demain, quand je me regarderai dans la glace, je
me trouverai différente..." Ah ? ..."OUI, reprend-elle, je me VERRAI belle !" ...



carine-Laure Desguin 04/07/2010 13:49



Sur une étagère parmi d'autres livres se repose donc "RUE BARAKA " ...! Cela me fait songer à quelque chose : le mois dernier, je
me demandais où se trouvaient maintenant les "RUE BARAKA " qui s'étaient envolés ...Sur une table de nuit ? Une table de salon ? Et aux côtés de qui ? Je trouvais ça marrant , des pensées
pareilles ...Bonne lecture, Josy !



noann 04/07/2010 12:19



Je me réjouis d'être en septembre pour pouvoir le commander, ainsi que 2 ou 3 autres du même éditeur.


Les extraits m'avaient plu.


 


 



LASCAVIA (Josy Malet-Praud) 04/07/2010 09:58


Le temps m'a manqué jusqu'à présent. Mais le petit Baraka, concentré de saveurs et de couleurs si j'en crois Edmée, et je la crois...est bien là, sur l'étagère, prêt à s'ouvrir sur ses mystères...
J'irai rue Baraka durant l'été...


carine-Laure Desguin 04/07/2010 05:31


Merci Edmée pour cette fiche de lecture toute aussi colorée que la cover , travail de ntre équipe d'illustratrices de chic et de choc ! De la fébrilité dans la main, voilà ce que je ressentais
quand j'ai écrit sur l'enveloppe qui protégeait "rue baraka" , celle-là même que tu allais recevoir trois jours plus tard ! Ce n'est pas rien sais-tu d'envoyer son premier bébé sur un autre
continent ...Et pas de Christophe colomb pour le transport ! Non non, un grand oiseau supersonique ! Ah le progrès nous offre de ces joies ! Edmée , tu m'as offert ainsi que Marie-FRance Mellone un
très grand bonheur, celui de lancer mon premier roman loin de son lieu de naissance ! Et puis, ce commentaire dynamique ....Je le relirais bien tiens ...Merci edmée !