MARTINE DILLIES-SNAET : j’ai lu « COMMENT RENDRE VOTRE QUOTIDIEN PLUS PLAISANT » de Micheline Boland

Publié le par aloys.over-blog.com

MARTINEJ’ai lu « Comment rendre votre quotidien plus plaisant ? Avec la programmation neuro-linguistique » de Micheline Boland


 

 

            Avant même d'aller plus loin,  et de dire tout ce j'ai ressenti, pour n'induire personne en erreur,  je dirais qu'à mon avis, ce livre n'est pas un livre de détente mais un livre de travail. Il n'apporte pas la détente des pieds en éventail d'un roman mais il apporte autre chose.

Il peut être lu par tout le monde et pas seulement par le monde des enseignants, éducateurs et tout ce qui a  la charge d'autrui (les p'tits malins ajouteront les curés, histoire de rire mais y aurait-il vraiment matière à sourire ?) comme on le penserait peut-être trop vite. Mais pour moi, ce livre est quand même un outil.

 

* - *-*-*-*-*-*-*-*-*-*---*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*----*-*-*-*-*-*-

 

            350 pages!  A l’endroit, à l’envers, en marche avant, en marche arrière. Comme d’habitude ! Jamais  dans le sens « comme il faut ». Et je m’en fous. Je m’en délecte d’autant plus quand je le prends enfin à l'endroit pour le relire doucement. Même un bouquin comme le vôtre, Madame Boland! Seulement là, il aura fallu attendre un peu plus pour avoir mon commentaire.

 

            La P.N.L. comme on dit, on rentre dans le monde des intellos. Exit les littéraires, les poètes, les conteurs, les narrateurs, les...

Mais qu'est-ce que  je raconte là! Des bêtises! Des bêtises de première!!!

Vous verrez pourquoi plus loin.

 

            Dans ce livre, trois parties et chacun peut s'y retrouver.boland5.jpg

 

            * La première est théorique (80 pages) et pour les professionnels et  le nombre important de personnes qui ont suivi cette formation P.N.L., plus d'un  appréciera. Les autres dont j'en fais partie vu que j'ai toujours refusé de m'inscrire, eh bien les autres, ils lisent doucement. Ou bien ils passent.

Moi, j'ai lu doucement. Et d'autant plus doucement que j'avais tendance à accrocher un problème personnel et actuel à ce que je lisais: chose qu'il ne faut absolument pas faire!

 

            * La seconde partie (40 pages) ou les processus de mises de route: plus abordable, nettement! Sans cesse, on se dit « ah tiens, c'est vrai, c'est ce que je fais, c'est ce que je pourrais faire » ou « ah tiens, c'est vrai, c'est ce que je fais mais qu'est-ce que moi je pourrais faire pour m'orienter différemment, pour trouver les haut-pendus  perdus et invisibles mais pourtant réels dans le ciel de notre vie ? »

 

            * La troisième et dernière partie (225 pages) est celle que je préfère et par laquelle je recommanderai de commencer à toutes les personnes qui n'ont pas suivi la formation P.N.L.

Et les voilà qu'ils sortent des pages! Tels des pantins, vous les voyez se redresser à chaque page.

Qui ?

Mais les littéraires, les poètes, les conteurs, les narrateurs, ..., pardi! Ils sont tous là. Cachés dans les mots les phrases, les images, les poèmes.

Dans cette partie, l’auteur nous livre ses impressions tout en restant à l'écart. Femme pudique et réservée, discrète et intelligente, sensible et éveillée car Micheline Boland est tout cela, et toute sa personnalité se découvre dans cette partie.

Elle raconte ce qu'elle a vu, les situations dont elle  a été témoin, les réflexions qu'elle s'est autorisée à faire, les questions qu'elle s'est posées, les non-réponses qui ne sont pas arrivées. Et elle le fait bien.  Divinement bien!

Sacré nom! Arriver à mettre de la poésie, des histoires courtes dans un livre pareil. Faut l'faire! Bravo Madame!

 

Maintenant si vous n'avez pas envie de vous poser des questions, si vous n'avez pas envie de sortir des moments mélancoliques, si vous n'avez pas envie d'améliorer ces jours parfois gris, si vous n'avez pas envie que l'on ouvre devant vous des tas de petites portes que vous n'aviez jamais vues,

ne lisez pas le livre.

Mais si vous désirez voir ces dizaines de petites loupiotes allumées derrière ces portes qu'on a ouvert devant vous, si vous désirez trouver un sourire, un apaisement alors que vous n'en trouviez plus,   si vous désirez vous rendre compte  que même le sombre cœur d'une forêt n'est, en fait, que l'orée d'un bois verdoyant, alors,

lisez le livre.

 

Oh! Il n'est pas ni un roman ni la panacée dont on rêve. D'ailleurs les panacées sont restées dans les poches des tabliers de nos grands-mères. Le monde moderne est difficile à vivre. Le livre de Micheline Boland n'est pas ça mais il est un vent de fraîcheur. Et cela est parfois bien doux.

J'en ai apprécié la brise.

 

 

 

MARTINE DILLIES-SNAET

http://users.skynet.be/TheDillies/

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lascavia 18/10/2010 14:37



Merci à Martine d'avoir, encore une fois, ouvert une voie. Un ouvrage "repéré" dans le catalogue CDL, et puis, non pas -oublié-, mais dont l'achat fut seulement différé... IL ME LE FAUT ce livre
! Sans la connaître, je fais confiance à Micheline B., et suis persuadée qu'elle apporte ici -beaucoup-.  



steph 15/10/2010 18:24



Je crois que je vais me l'acheter, ce bouquin... J'ai bien besoin de faire le point !



carine-LAure Desguin 15/10/2010 13:57



Dans son entièreté, je n'ai pas lu le livre ( mea culpa ) et c'est dommage car ne fusse que le survol ne fait que confirmer ce que MArtine Dillies commente ..


Et pour rappel, c'est à la bibliothèque Arthur Rimbaud de Charleroi que je me procure les livres de Micheline Boland ! Allez- y et repassez par chez moi, j'habite à deux pas de là !
 !



Edmée 15/10/2010 12:26



Oui, un livre à avoir, naturellement! Qui n'a pas besoin de rendre son quotidien plus plaisant? Et si la méthode est présentée avec le talent de conteuse de Micheline, ça doit même être une
lecture agréable, si on en croit Martine!



Christine 15/10/2010 11:38



C'est ce que je disais, il va falloir que je m'y mette... "Aller vers un état désiré"... Parfait ! Alors, par quoi vais-je commencer ? Euh... 



Claude Colson 15/10/2010 11:28



Pour les béotiens de ma trempe en matière de PNL, cela m'a donné l'occasion d'aller me renseigner. Voici un extrait de ce qu'en dit wikipédia aujourd'hui :


"


Objectifs [modifier]


Son rôle :


« Observer » des compétences et les approprier ;

les « décoder » ;

les « expérimenter » pour créer :

des modèles efficients.





Ces « modèles » constituent ensuite une base aidant à une démarche de progression épanouissante.


Les modèles visent à faciliter :


une connaissance de soi ;

un accès aux ressources présentes et déjà acquises par la personne ;

la création de nouvelles ressources ;

la transposition d’une ressource d’un contexte (personnel par exemple) à un autre (professionnel par exemple).



La dynamique s’articule :


à partir d’un « état présent » ;

aller vers un « état désiré » ;

en utilisant les « ressources » passées, présentes, et à venir (imagination) de la personne :

en utilisant des techniques héritées des thérapeutes américains (notamment Milton Erickson)




Jacques De Paoli 15/10/2010 10:04



Je n'ai pas lu le bouquin mais Martine me donne envie de le découvrir. C'est quelqu'un cette Martine!!!!! Bravo à elle.



Micheline 15/10/2010 09:51



Il est vrai que ce livre est une bonne manière d'aborder mon univers.


Dans certains de mes contes, il y a l'idée d'illustrer l'un ou l'autre présuposé de la PNL (par exemple de recourir à une autre voie quand celle que l'on a choisie au départ  ne mène pas là
où on le désire).


Ce livre est disponible en bibliothèque à Charleroi, Montigny-le-Tilleul et à la bibliothèque paroissiale de Nalinnes Haies.



christine 15/10/2010 07:41



Oh, mais je crois que c'est un livre pour moi... et pour mon petit mari... je n'aurais sans doute pas choisi de commencer par ce livre pour aborder l'univers de Micheline Boland, mais à la
lecture de cette fiche je me dis que, finalement... 


Micheline... Dis-moi... Par quel livre commencer, selon toi ?