Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Une poésie de MARIE-FRANCE MELLONE : Les deux amants

5 Juin 2010 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #Poésie

                   Les deux amants

 
http://fdata.over-blog.net/2/94/05/03/avatar-user-2249789-tmpphpRjkP55.jpeg

 


Quelque jour vous verrez un couple d'amoureux.                                
Elle sera bien vieille et lui sera bien vieux
Mais leurs yeux souriront au milieu de leurs rides
En se disant : << C'est bon de t'avoir eu pour guide.
Oh ! nous avons connu des moments difficiles,
Notre bonheur parfois nous a semblé fragile,
On ne vit pas longtemps sans faire de faux pas,
Oui mais j'ai toujours pu m'appuyer à ton bras. >>
Lorsqu'avec émotion ils revivront le temps
Où, jeunes loups, ils aiguisaient leurs dents
Il lui dira : << Pardon, j'ai fait couler tes larmes. >>
Et elle sourira de ses vaines alarmes.
Au profond du regard un tantinet coquin,
L'espièglerie au coeur il lui prendra la main
En murmurant : << Te rappelles-tu nos baisers
Si dévorants que nos bouches en sont usées ?
C'est loin, c'est bien loin mais c'était bon, c'était fou
Ce délire impatient qui s'emparait de nous
Et maintenant que ce feu est éteint je tremble,
Dis, si c'était la fin ? Mais nous sommes ensemble,
Je n'ai rien à craindre, je suis fort de ta force,
Tu es la sève du vieux chêne et moi l'écorce. >>
Regardez-les marcher les doigts entrelacés,
Aucune tempête ne les a séparés.
Non ne souriez pas car l'amour n'a pas d'âge,
S'ils sont moins passionnés ils n'en sont que plus sages.
Un jour j'aurai pour eux un regard bienveillant.
Qui sont ces deux amants ? Mais ce sont mes parents !

 

MARIE-FRANCE MELLONE

http://lesmotsdemariefrance.over-blog.com/


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie-France 10/06/2010 22:08


Merci pour ton gentil commentaire, Nathalie.


Nathalie Marcon 09/06/2010 23:40


C'est avec émotion que j'ai lu ton texte.
Un texte très pur et surtout réaliste; j'ai beaucoup apprécié. Merci pour ce doux moment !


Marie-France 06/06/2010 22:03


Merci pour cette publication, Christine.

Et merci aux cédéliens. Bob, c'est sûrement la pluie.


Bob 05/06/2010 18:13


C'est surprenant... j'en avais la larmichette à l'oeil... la pluie sans doute.


Edmée 05/06/2010 14:24


En quelques lignes - mais quelles lignes! - tu valorises la patience, la ténacité.

Car oui, ils ont eu leurs disputes et désenchantements, ces deux vieux amants aimants. Mais ils ont laissé passer les orages, pour arriver à cette merveilleuse constatation: il fallait les braver,
ces orages et ces obstacles, pour devenir le couple que nous croyions être au début.
Et quelle douceur que d'être, enfin, toi et moi. Nous.


carine-Laure Desguin 05/06/2010 13:28


Il est vrai que l'amour n'a pas d'âge ...Très beau texte, MArie-France ! Carine-LAure Desguin


Monilet - Claude Colson 05/06/2010 09:18


Très touchant car le ton est juste, Marie-France.
Et ceci "Je n'ai rien à craindre, je suis fort de ta force,
Tu es la sève du vieux chêne et moi l'écorce" est bien beau aussi...


aloys.over-blog.com 05/06/2010 07:53


Ces deux amants me rappellent bien des souvenirs... et me projettent curieusement dans l'avenir... Un drôle de voyage que tu me fais faire, Marie-France...