Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Marie-Claire George a lu "Albert ou la quête d'un marathonien" d'Alain Bustin

31 Décembre 2010 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #Fiche de lecture

marie-claire-george.jpg

 

 

 

J’ai lu  « Albert ou la quête d’un marathonien » d’Alain Bustin

 


 

            Un vrai coup de cœur pour ce court roman d’un amoureux de la montagne. Son héros, comme lui, avale les marathons de Paris ou de New York, défie les sommets des Alpes dans des courses exigeantes qui le confrontent à lui-même et s’interroge sur ce qui le pousse à constamment se dépasser.

 

            Cette histoire dépasse le côté anecdotique de l’autobiographie pour interpeller le lecteur sur son propre cheminement : comment faire le deuil de ses manques, sans esprit de vengeance, sans s’empêtrer dans un rôle stérile de victime ? Quel sens donner à sa vie, et quel prix payer pour parcourir son9782874594625 1 75 propre chemin ? Pour autant, ce livre n’a pas l’austérité d’un traité de philosophie ; il nous entraîne dans des paysages grandioses, nous fait vivre l’atmosphère des départs de ces courses d’endurance, nous ramène à travers la souffrance et les doutes vers un quotidien chaleureux.

 

            L’écriture d’Alain Bustin n’est pas la moindre des qualités de ce livre. Des phrases fluides, un style vif, un ton dynamique emportent l’adhésion du lecteur. Bref, voilà un roman original, profond, bien construit et bien écrit, et dont le succès est amplement mérité.

 

 

 

 

Marie-Claire George


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anne Renault 03/01/2011 15:43



J'ai bien connu des marathoniens  (iennes). Leur besoin de se dépasser, leur"quête", au sens quasi médiéval du terme m'interpelle d'autant plus qu'elle s'exprime par le corps. Et je connais
aussi leur fragilité, cette addiction qui les lie à leur effort et me les rend plus proches. Envie de lire Alain Bustin... 



Edmée 31/12/2010 12:39



J'aime la façon de commenter ce livre, qui fait comprendre qu'on y trouve autre chose que les mollets qui font mal et le front en sueur. Je pensais que c'était surtout ça que j'y aurais trouvé,
et voilà que l'horizon s'élargit!



Lascavia 31/12/2010 10:18



A lui seul, le titre de ce roman est déjà tout un programme, la couverture fait rêver d'évasion. d'espace(s) et de dépassement de soi. L'avis de Marie-Claire vient conforter l'intérêt que suscite
ce livre que j'aurai grand plaisir à découvrir rapidement. Merci, Marie-Claire !



christine 31/12/2010 07:01



Une couverture qui en dit long sur le contenu du livre et une fiche de lecture qui donne envie de se plonger dans le roman...