Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Marcelle Pâques : L'écriture comme un pont au dessus du néant, un chemin à parcourir vers moi.

13 Juin 2013 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #interview

Marcelle Pâques, c'est une présence sur le blog Aloys, un univers qu'on découvre peu à peu depuis quelques mois au fil des vers qu'elle nous propose.

Et voilà, son recueil arrive : impossible de ne pas lui demander de me parler de son livre, de son écriture. 

 

livre-paques-001.jpgDepuis quand écris-tu?
 
Petite fille, je lisais beaucoup, j'aimais m'isoler et rêver. Vers mes 8 ans, j'ai écrit mon premier poème pour participer à la page 
des petits poètes du mercredi dans le journal " Le Soir".
J'ai été sélectionnée dans les 10 meilleurs du mois.
 
Tu écris des poèmes, pourquoi ce choix de la poésie?
 
Kierkegaard, un philosophe notait que la vie d'un poète s'apparente à une lutte avec la réalité toute entière...
Pour moi ce n'est pas une lutte mais une autre vision de la réalité.
Comme un rayon de soleil transforme le paysage, la poésie illumine ma vie, réinvente les jours.
Je pense au tableau de Magritte " Ceci n'est pas une pipe".
 
Un genre littéraire qui te colle à la peau ?
 
P5270041.JPGPas particulièrement, en littérature comme en musique, je suis éclectique, j'aime les rencontres, les émotions.
Mon premier coup de coeur " Le Petit Prince".
Ensuite, Prévert, Baudelaire, Aragon, René Char et beaucoup d'autres...
J'ai adoré " La petite dame en son jardin de Bruges". Charles Bertin- un  portrait d'une tendresse irrésistible !
  - Milena Agus - " Mal de pierres". Mystère, passion, un style sobre et poétique...
  - Athina Papadaki - " La brebis des vapeurs".-Et son superbe poème - L'évadée de l'évier-
 
As-tu écrit des nouvelles ou des textes plus longs?
 
J'ai écrit des contes pour mes enfants et petits-enfants, les derniers " Les aventures de Billy".
Un ours magique qui se transforme la nuit pour résoudre les problèmes des enfants.
 
Définis le mot écriture...
 
L'écriture comme un  pont au dessus du néant, un chemin à parcourir vers moi.
C'est aussi un partage, une rencontre avec les lecteurs.
Une aventure toujours, car parfois le chemin bifurque presque à notre insu et nous découvrons des horizons
insoupconnés.
 
Crois-tu la poésie capable d'aborder tous les thèmes ?
 
Oui ! Tout est permis dans la palette des sentiments.101_4475.JPG
Dans la forme, classique, libre, haïku,tercet, etc...
C'est donc l'infini des possibilités, mais pour moi c'est aussi une certaine façon d'appréhender la vie.
J'adhère à cette pensée de Romain Gary :
" Je suis devenu prudent, je feins l'adulte, mais secrètement, je guette toujours le scarabée d'or, et j'attends qu'un oiseau se pose sur mon épaule, pour me parler d'une voix humaine et me réveler enfin le pourquoi et le comment ?"

 

Crois-tu qu'un auteur met autant de lui-même que dans un texte en prose? Plus? Moins?
 
Tout dépend du choix du sujet. Pour ma part il y a parfois un peu, beaucoup, pas du tout ...
 
Parle-moi de ton recueil, le thème...
 
Le premier paru chez Chloé - " Bientôt les jonquilles".
C'est une métaphore, quand les ennuis tombent sur nous comme des flocons de neige...
Il nous reste l'espoir, le renouveau, la lumière qui change le paysage des jours...
 
Le deuxième qui vient d'être accepté - " Pourquoi pas?".
En fait, je me suis inspirée d'une citation de Georges Bernard Shaw-
" Certains regardent la réalité et disent : Pourquoi ?
 Moi je rêve de l'impossible et je dis : Pourquoi pas ?".
 
J'adhère totalement, car j'aime me lancer des défis et reculer les limites de l'impossible !
 
La note du comité de lecture c'est :
 
Poésie - Joli équilibre entre textes longs et courts-
" Le chêne foudroyé" est très émouvant-
- Beaucoup de légèreté- Petits textes aériens comme des bulles de savon -
 
Tu dis que la poésie est une façon de voir la vie : la poésie, une philosophie de vie?
 
Pour moi c'est un état d'esprit, une façon d'habiller le quotidien et cela depuis toujours...bientotjonquilles.jpg
Ma mère me demanda un jour ( j'avais 4 ans ), pourquoi les fleurs se referment le soir ?
J'ai répondu pour protéger le sommeil des fées...
 
Ne pas s'arrêter aux apparences...
Comme pour une Matriocka, sous la première poupée se cache une autre et ainsi de 
suite.
La dernière est souvent la plus émouvante !
 
Définis ton style, poésie hermétique, classique...
 
Saltimbanque de la vie, j'aime jongler avec les mots.
Poésie libre, classique, haïkus, etc...
Les possibilités sont infinies.
 
-566388008212850437.jpgComment choisit-on un thème en poésie? 
Comme on choisit un roman selon toi?
 
 
Pour moi c'est une idée qui s'impose, une émotion à partager, des mots caresses comme 
des vagues sur la plage de nos vie...
 Mais aussi des mots tempêtes !

 

Quelle conclusion !!!!! J'aime beaucoup ton approche des mots, ta définition de ton style. Oui, j'en suis certaine, la poésie est un état d'esprit, une forme de vie et de pensée.

 

Pour retrouver l'univers de Marcelle Pâques, un blog!             http://marcellepaques.skynetblogs.be/

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Edmée De Xhavée 16/06/2013 13:03


J'arrive comme les cavaliers d'Offenbach mais l'important est d'arriver!


 


Marcelle... ça rime avec naturel.

christine brunet 14/06/2013 07:03


Moi aussi...

Philippe D 13/06/2013 20:53


Si je comprends bien, on devient poète à 4 ans. Zut, j'ai raté le coche! 

Pâques 13/06/2013 14:08


Merci les amies !!!

christine brunet 13/06/2013 07:44


Quelle belle définition de l'écriture !!! 

Carine-Laure Desguin 13/06/2013 07:32


J'ai lu et commenté le recueil de poésies de Marcelle Pâque et cet interview confirme ce que je pensais de l'auteur!