Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Marcelle Pâques a lu "Spirales urbaines" de Carine-Laure DESGUIN

24 Mai 2014 , Rédigé par christine brunet /aloys

Spirales urbaines
J’ai lu l’excellent livre de Carine-Laure DESGUIN – SPIRALES URBAINES
 
    Hier dans mon jardin, j’ai lâché prise et je me suis laissée emporter avec bonheur dans les – SPIRALES URBAINES-
    le recueil de Carine-Laure DESGUIN.
    Je vous livre quelques extraits :
 
   Les tissus des villes
  
   - C’est un patchwork  de rues et de ruelles
      Elles s’engouffrent obligées au milieu des boulevards
      Et taisent aux passants aux égouts aux poubelles
      Le poids des ans la lourdeur des trottoirs-
 
      La cruauté des villes dans :
 
     Ce soir dans le brouillard
 
      - Il ne veut rien savoir des rires de ton enfance
        De tes cris de tes voyages de tout ce qui fut toi
        Du haut des escaliers il t’imagine déjà
        Il déshabille ton coeur et gifle tes silences
 
      Dans  - Enfants, chantez vos liberté ( j’ai retrouvé le côté joyeux de son roman “ Rue Baraka” que j’avais également beaucoup apprécié !)
 
      - Enfants, chantez vos libertés
        Dans les rues de la ville
        Vos aventures, réveillez-les,
        Soyez gais, grands et indociles.
 
    Dans – Monsieur qu’aimez vous de moi?  ( légèreté et sensualité);
 
    - Que ce matin de juin quand le soleil entra
       Et que la porte close
       Vous comprîtes mais pas moi
       Que cette première fois
       En attendait bien d’autres...
 
   Je ne dévoilerai pas les secrets de ...la fine et rousse moustache de – A la fontaine aux guignols -
 
  Bref ! il fait partie de ces livres qui vous happent dès que vous les ouvrez !!!
 
  A vous de découvrir ce recueil – SPIRALES URBAINES – CHLOE DES LYS -
  
  
MARCELLE PÂQUES
marcellepaques.skynetblogs.be
Bientôt les jonquilles

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Silvana 25/05/2014 10:58

De jolis extraits qui donnent envie d'en déguster d'autres...

Claude Colson 25/05/2014 09:16

Le talent de notre "effrontée singulière" (heureusement qu'elle n'est pas plurielle, on ne le supporterait pas ; déjà qu'une...:) !!) n'est plus à démontrer.

Claude Colson 25/05/2014 10:23

Tant qu'il ne trépasse ! :)

Carine-Laure Desguin 25/05/2014 10:22

" Effrontée singulière", ça me bottillonne assez bien, me casquette beaucoup aussi. Je revendique! Merci à l'homme à l'imper quand il passe il se surpasse!

Edmée De Xhavée 25/05/2014 08:30

Quels beaux extraits subtilement choisis. J'aime toujours le rythme et l'humeur de Carine-Laure, et les mots qu'elle utilise pour unir les deux. C'est en effet frais et musical mais ça prend aussi conscience du glauque et du sombre qu'il faut tenir à l'écart avec feux de joie et chansons :)

Philippe D 25/05/2014 06:59

Merci à Marcelle de nous faire découvrir ce recueil avec quelques extraits.
J'ai toujours autant de mal avec la poésie, moi.
Bon dimanche et bonne fête des mères aux mamans françaises qui passent pas ici.
Bonne fête, Christine.

Carine-Laure Desguin 25/05/2014 06:41

Voilà une journée qui démarre avec un grand rideau ouvert sur la belle scène de la vie, la vie littéraire et ses réseaux d'amitié...
Votez la Culture j'aurais envie de crier, c'est une très belle armure, contre toute contrariété!

Je viens de relire quelques extraits de ce recueil de poésies "Spirales urbaines". Grâce à l'auteur de "Bientôt les jonquilles"! Que je remercie mille fois! C'est doux comme un matin de printemps, se lever et lire tout ça!

Pâques 26/05/2014 14:59

Un livre qui est également apprécié par mes fils - 2 nouveaux admirateurs pour Carine-Laure :-)

Jean-Louis Gillessen 25/05/2014 01:34

Cette écriture fraîche, musicale et légère, agréable à lire et à dire, c'est tout toi, Carine-Laure.