Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Le parachute oublié, une nouvelle signée Louis Delville

17 Juin 2014 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Textes

 

Petites et grandes histoires

 

 

LE PARAPLUIE OUBLIÉ

 

 

Pourquoi la météo était-elle aussi mauvaise ce jour-là ? Pourquoi Pierre, mon propriétaire, avait-il  décidé de me prendre, moi son vieux parapluie, alors que depuis des mois, il ne faisait plus confiance qu'à son duffel-coat ?

 

Pourquoi surtout m'a-t-il pris pour aller voir Brigitte ?

 

Vous ne connaissez pas Brigitte ? Je vous explique… Brigitte, 1m70, soixante deux kilos, des mensurations à rendre jalouse une danseuse du Crazy Horse et un sourire ravageur. Brigitte une amie de vingt ans de Marie, la femme de Pierre !

 

Sitôt sur le seuil, Pierre m'a donc ouvert et s'est soigneusement abrité des hallebardes que le ciel faisait tomber. Heureusement, Brigitte habitait le même quartier et quelques minutes plus tard, je me retrouvais tout dégoulinant dans le porte-parapluie de la belle.

 

De là, je pouvais entendre, je pouvais deviner…

 

Les mots doux, le bruit des baisers, les cris de plaisir et même les grincements du lit !

 

Brigitte et Pierre, Pierre et Brigitte, un couple d'amoureux comme on n'en voit plus guère qu'au cinéma… Deux heures après, le soleil brillait, la rue était sèche et Pierre quittait les lieux en m'oubliant !

 

J'ai crié, j'ai appelé, en vain ! C'est vrai qu'un parapluie n'a guère la voix qui porte surtout quand il se trouve à l'écart.

 

Pierre parti, Brigitte a rejoint le salon et a décroché le téléphone… L'après-midi s'annonçait mouvementée puisque Marie venait prendre le thé chez Brigitte et que les nuages s'amoncelaient dans le ciel, signe d'orage imminent.

 

"Laissez-moi partir. Je veux sortir. Je ne veux pas voir ça !"

 

Je suis sûr que cette histoire finira mal ! Marie est bien capable de me casser sur le dos de son coquin de mari !

 

 

Louis Delville

 

http://louis-quenpensez-vous.blogspot.be/

delvilletete

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Elisa Romain 12/07/2014 09:22

Une histoire de saison très plaisante et qui redonne enfin la voix aux vieux parapluies!

Louis 21/06/2014 13:04

Merci pour vos commentaires aussi gentils que subtils... Personnellement, je ne me pose qu'une seule question ; Marie reconnaîtra-t-elle le parapluie de son mari ?

Philippe D 18/06/2014 21:27

Louis écrit des textes courts, ce qui m'arrange bien car je n'aime pas lire à l'écran.
Merci Louis. Tu nous diras si le parapluie a fini par se plaire chez Brigitte.

Rolande Quivron 18/06/2014 12:30

Succulent comme un sucette pas à l'anis mais au citron.

Coquin de sort pour ce parapluie qui, oh miracle écrit.

Court, mais efficace ! Merci pour ce savoureux conte a-moral.

D'accord avec Carine.

Carine-Laure Desguin 18/06/2014 06:27

Pourquoi titrer Le parachute oublié? Pour les lecteurs? Hi hi hi. Ah j'aime bien lorsque les objets parlent. Ils ne parlant pas assez. Je propose que ce soit les stylos qui forment le gouvernement, et que les livres s'écrivent eux-mêmes.

Nadine Groenecke 18/06/2014 08:21

Ah j'adore ! Ce parapluie me rappelle mon tableau dans "Je ne suis qu'une oeuvre d'art". Bravo Louis !

Jean-Louis Gillessen 18/06/2014 00:38

Quelle bonne idée de donner vie à un parapluie ! Conte coquin, moqueur et amusant, Louis.