Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Laurent Dumortier : Le placard des illusions

13 Décembre 2010 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #Poésie

http://static.skynetblogs.be/media/137057/87777917.2.JPG

 

Le placard des illusions

 

 

Hier encore tu t’inquiétais

Des 160 kilomètres heure

De la chandelle que je brûlais

Au nom du bonheur

 

Tu maudis cet amour

Tu maudis ces hiers

Tu regrettes ces adieux

Sur des airs mélodieux

 

Les mensonges

Les beaux songes

Tout n’était qu’éphémère

Du sucré qui vire à l’amer

 

Tu as rangé au placard

Des illusions un vertige

D’amour qui s’érige

En un grand écart

 

Tu maudis cet amour

Tu maudis ces hiers

Tu regrettes ces adieux

Sur des airs mélodieux

 

Aujourd’hui il ne demeure

Que des bruines de douleur,

Des larmes de silence

Vidées de sens…

 

 

Laurent DUMORTIER

gsl.skynetblogs.be

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Claude Colson 14/12/2010 19:47



Il me surprend, le boss, me bluffe.


Deux petites choses viennent à mon sens nuire à la fluidité, par ex. le "un" de en (un) grans écart.


Excellente idée que la répétition de la strophe 2.


Très agréable.



Pâques 13/12/2010 20:48



Le murmure des mots, comme une chanson douce ...


Marcelle



Micheline 13/12/2010 14:55



Atmosphère nostalgique. Amertume. Mots simples mais combien efficaces.


J'ai beaucoup aimé.  



Edmée 13/12/2010 12:17



Là aussi j'ai réagis au rythme, et aux mots bien choisis, lancés avec précision pour nous donner ce sentiment .... ben à la Laurent, mais l'ambiance est bien campée.



Adam Gray 13/12/2010 09:52



En lisant ta poésie, Laurent, j'ai entendu la voix de Gainsbourg chanter le texte...



Steph 13/12/2010 09:43



J'apprécie les poésies qui trouvent un écho en moi... Un beau poème, malgré son pessimisme... Pourquoi l'amour est-il toujours associé à la douleur et à la rupture ?



Lascavia 13/12/2010 08:04



En quelques mots, en quelques strophes, tout est dit. Si bien dit...J'aime beaucoup la clarté et la justesse des paroles. Une poésie sans la litanie des trémolos qui pourrait la rendre
-liquoreuse-, chargée, et qui, à mon sens, puise sa force, notamment dans sa très belle simplicité, sa lisibilité. Emotions pures...



carine-LAure Desguin 13/12/2010 07:56



Des mots que l'on mettrait bien en musique


@ Philippe : je comprends mieux maintenant ce que tu aimes en poésie; ces vers sont plus palpables, plus dans le concrêt , c'est ça ?



Philippe D 13/12/2010 05:41



Voilà un poème que je dirais "classique"; je peux apprécier ces vers beaucoup plus facilement que ceux des poèmes dits "libres".


Content de découvrir Laurent à travers ces-ses mots.


Bonne journée à tous.


 



Hugues Draye 13/12/2010 05:11



Pas mal tapé du tout, Laurent !



christine 13/12/2010 04:42



Une rengaine douce amère. Les quatre derniers vers sont magnifiques.