Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Journal de bord... Hugues Draye...

16 Février 2011 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #journal de bord-à la une

H.draye

journal de bord, mardi 1er février 2011

 Les Alfa Roméo(s) rouges sont attachantes, paraît-il.
 
La Saint-Valentin approche. Je suis comblé, cette année.
 
Justine Henin fait-elle ses adieux définitifs aux courts de tennis ?
 
Des singes, quelque part sur la planète, se nourrissent comme des hommes. C'est beau à voir.
 
Tiens ! Deux ou trois, de mes chansons, peuvent déjà tenir la route, si je les interprète, sur scène, en m'accompagnant du ukulélé.
 
Il fait encore très froid, le matin, quand un voyageur en transit avec ses mains dans les poches et deux Polonaises en anorak attendent le tram ... ou le bateau.
 
Moins 6, précise-t-on, du côté de Dinant.
 
Tiens ! Deux ou trois, de mes chansons (peut-être une quatrième), peuvent déjà, peuvent sûr'ment tenir la route, si je les interprète, au métro, pour les potes, sur scène, en m'accompagnant du ukulélé. Le tout est de placer le morceau au bon moment.
 
En attendant ...
 
La consommation de poisson menace l'équilibre marin ... on a mis l'feu, récemment, dans un cinéma, à Mons ... ça pette en Egypte ... des apprentis cinéastes refont le monde autour d'un comptoir ...
 
Au boulot, y avait pas moins de 3 "toutes boîtes", 3 "sans adresse", 3 publicités. L'une défendait les futurs intérêts de "bpost", l'autre (avec un "I love you" en première page) défendait les intérêts de "Di" et la troisième était l'hebdomadaire
"Aldi", qu'on distribue en principe le lundi. Et allons-y. En faisant un tour dans l'bureau, je me suis aperçu que pas mal de collègues avaient déjà reçu leur "Aldi", hier. Tiens, tiens, bizarre. Quand un chef est venu autour de mon emplacement, et qu'il a constaté les "Aldi" sur le côté, il m'a dit : "Si tu ne les a pas reçus, tu dois le signaler". J'ai répondu : "comment pouvais-je savoir que c'était anormal ? avec toute la quantité de boulot que nous avons, c'est pas possible de regarder en détail autour de soi ce que tous les collègues reçoivent exactement comme pub ... en plus, comme il y a eu grève vendredi, que beaucoup de courrier arrive en r'tard, ça m'a paru logique que ça n'arrive qu'aujourd'hui". Je n'ai pas obtenu de réponse à mon explication. Le (ou la) chef a juste enchaîné, en répétant (deux ou trois fois) : "Si tu n'as pas reçu tes publicités, tu dois le signaler".
 
Bien bien.
 
Avec le froid qu'on se paie ...
 
Après le boulot, si j'en ai le courage, j'irai chanter au métro ce soir.
Après le boulot, si je n'ai pas l'courage, pas l'énergie, je resterai à la maison, j'essaierai le piano, le ukulélé.
J'ai des petites idées.
 
Oui, je pourrais déjà, avec mes multiples instruments (guitare, ukulélé, piano, harmonica, bande-son ...), avec lesquels je me débrouille, concevoir un spectacle.
 
Tiens ! L'harmonica et le piano se marient bien aussi.
 
Et ...
 
Si je tiens compte, en pratique, que deux parties d'un spectacle complet tiennent, chacune, la route autour de huit ou neuf morceaux, qu'il ne faut même pas en faire plus (ni surtout en faire trop ... afin que le public suive et ne s'essouffle pas trop vite), je dois déjà opérer des choix.

***************************************

 

 

journal de bord, mercredi 2 février 2011

par Hugues Draye, mercredi 2 février 2011, 05:18
 Une tranche de pain a trouvé son coussin dans une rue.
 
Un trou, aussi circulaire que possible, a pris racine, assez géométriqu'ment (faut-il l'avouer) à l'intérieur de cette tranche de pain. Oui, la circonférence est réussie.
 
Un oiseau (châtain), planté à son tour, au milieu de la rue, devant la tranche de pain, est-il l'auteur de cette oeuvre d'art ?
 
Soudain, brusquement, une coccinelle se pointe.
 
Deux espèces vivantes prennent, alors, leur envol.
 
L'ombre de Paris se fait un peu sentir. Même si l'Arc de Triomphe répond aux abonnés absents, tout en haut de la montée (de la rue).
 
"Passera-t-on avec ma pension ?", se dit sûr'ment, dans une rue voisine, une dame, du haut de son cinquième étage ... sans répondre forcément, quand on sonne chez elle.
******************************************************************************************

gauthier hiernaux2Chloé des Lys à l’honneur… bob pub

 

 

http://grandeuretdecadence.wordpress.com /

 



Dans le journal ucclois des informations communales « Wolvendael », on trouve un article sur la Foire du Livre des auteurs belges auxquels la maison d’édition Chloé des Lys a participé fin novembre. Celle-ci se déroulait au Centre culturel de Uccle (Bruxelles)...

 

***********************************************

 

bobclin

A ne pas manquer, l'émission de ce dimanche 20 février à 20h00 sur  ACTU:  ( http://www.bandbsa.be/contes.htm )
programme complet de l'émission ci-dessous:
L'invité du mois
Jean-Luc Fonck

Il vient de sortir un xième bouquin chez Luc Pire "Histoires allumées", un recueil de nouvelles complètement déjantées dans lesquelles les radiateurs parlent... il hante depuis trente ans les scènes belges avec ses chansons minimalistes, répétitives dans lesquelles la gaudriole flirte avec les jeux de mots. On le voit partout, à la radio, à la télé... à prendre au deuxième, voire au troisième degré. Un entretien décontracté avec un artiste vachement sympa, qui ne se prend pas au sérieux.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Hugues Draye 16/02/2011 17:54



merci de votre soutien, les amis



carine-LAure Desguin 16/02/2011 13:05



Bob a raison et en plus, ça ne lasse pas; je dirais même que si on ne le lisait plus, ça ferait tout drôle !



Bob 16/02/2011 07:23



je suis admiratif devant ce journal de bord... j'ignore comment le concrétiser, mais ça se lit avec une facilité déconcertante et ça sonne. Preuve qu'il  y a du talent derrière.