Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Joseph Bodson, président de l'AREAW, a lu "Les dix petites négresses" de Bob Boutique

30 Janvier 2014 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #avis de blogs

AREAW.jpg

Bob Boutique, Les dix petites négresses, roman.

bob.jpgBob Boutique, Les dix petites négresses, roman, Chloé des Lys, 2013.

De livre en livre, le talent de Bob Boutique en tant qu’auteur de polars (rassurez-vous, il en a bien d’autres), ne cesse de se confirmer.

Vous l’aurez compris, ici, le polar se double d’un pastiche on ne peut plus habile. Agatha Christie a dû se retourner dans sa tombe, et puis se hausser sur la pointe de son cercueil, tant la fin était ahurissante. En quoi elle n’a fait qu’imiter les dix petites négresses, qui, elles-mêmes…mais voilà que je vous en dis déjà trop. De chapitre en chapitre, la tension, le suspense ne cessent de croître, et l’on reste confus devant la variété des talents mis en œuvre pour faire passer ces dames de vie à trépas (au fait, je ne vous l’ai pas dit, il s’agit de dix écrivaines…)

Non content de s’en prendre aux écrivaines, Bob Boutique prend sans cesse le lecteur à témoin; quant à son éditeur, c’est bien pire: il le met à mort après l’avoir anagrammatisé…Laurent Dumortier (car c’était lui) a dû en passer de mauvaises nuits.

Mais je m’arrête, je ne vais pas tout vous raconter. Disons encore, simplement, que son style est efficace, son humour percutant, et que…et que…et, comme nous sommes le 1er janvier, souhaitons lui de persévérer.

Joseph Bpdson

Président de l'Association Royale des Ecrivains et Artistes de Wallonie

http://areaw.org/?p=2067

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pâques 30/01/2014 14:46


Un chef d'oeuvre d'humour ( noir) !!!

Edmée De Xhavée 30/01/2014 12:15


Oui la suite mais avec d'autres négresses, alors! Ou... des nègres? Hé hé hé!

Carine-Laure Desguin 30/01/2014 07:34


On attend la suite 

christine 30/01/2014 06:42


Un livre dont on ne cesse de parler ! Et à juste titre...