Hélène Oudot se présente... à sa manière, avec un poème...

Publié le par aloys.over-blog.com

grou2.jpgVoilà un petit poème pour me présenter sur le blog des auteurs de Chloé des Lys. Je suis nouvelle parmi vous et ai hâte de faire votre connaissance.

 

Le vent décoiffe les feux roux...

 


 

Le vent décoiffe les feux roux

Qui viennent mourir dans les flaques

L’habit des arbres sur les routes

Doucement claque

 

Ça fait une musique blême

Sur un violon désaccordé

Comme les sanglots d’un poème

Eparpillés

 

Les chemins striés de murmures

Et de ruisseaux creux, dans le sable

Ouvrent une grande brûlure

Sous les étoiles

 

Tes cheveux doucement s’emmêlent

Ton nom comme un rir’ se défait

Pour faire rimer les marelles

Sur les pavés

 

Laisseras-tu mourir l’automne

Dis-moi, laisseras-tu s’enfuir 

Cette nuit où nos vents fredonnent

Tous leurs délires ?

 

Faut-il que cette aube se lève

Avec dans son brouillard mouillé

Les pauvres dépouilles d’un rêve

Ensanglantées ?

 

Le vent décoiffe les feux roux

Et dans les flaques ton image

Reviens parfois je ne sais d’où

Comme un mirage

 

 

Hélène Oudot

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hugues Draye 13/01/2011 04:00



et toujours ... vive l'écriture d'Hélène ...



Micheline 09/01/2011 17:04



Bravo pour la musicalité de ce poème qui contient de belles images et met les sens en éveil.



carine-LAure Desguin 09/01/2011 13:45



Tout d'abord bienvenue à Hélène, elle est jeune et son talent renouvelle nos émotions: j'aime ça ! Et ensuite: j'ai lu quelques poésies de cet auteur et franchement, ses textes me
laissent muettes !



ELISA ROMAIN 09/01/2011 09:14



Très joli poème ! Bienvenue à toi !



Philippe D 09/01/2011 05:28



Des mots qui sonnent, des mots "musique". Bravo à Hélène et bienvenue parmi nous.


Bon dimanche.



christine 09/01/2011 04:46



Tout d'abord, bienvenue ! Magnifique idée de se présenter en poème... des vers remplis de sensations et de couleurs...