Françoise Castera nous revient avec un nouveau recueil... Contrastes

Publié le par christine brunet /aloys

http://www.bandbsa.be/contes2/souvenirscastera.jpgFrançoise n'est pas une inconnue. Elle a déjà publié un livre chez Chloé des lys, "Souvenirs" publiés en 2009. Elle écrit des poèmes... Allez, Françoise,  tu nous rappelles un peu qui tu es, ce que tu as publié aussi ?

je viens d'une famille athée, qui avait un grand sens de la justice et de la tolérance-  je n'ai jamais perçu de racisme- j'ai été très  marquée par la forte personnalité d'un père d'apparence cynique, mais, en fait, très tendre, mort très jeune, qui pratiquait une médecine d'avant-garde - ce qui m'a évité d'ingurgiter beaucoup de crasses (antibiotiques et autres-- hé oui, cela existait dans ma jeunesse !!!)
je me suis mariée très jeune parce que, à l'époque, cela se faisait quand on était enceinte, non pourjeff-castera.jpg des raisons religieuses, mais ??? morales ??? bref, mariage éclair et divorce éclair- arrêt des études et obligation de travailler -(j'avais terminé des humanités dites anciennes- et cela m'a permis de reprendre des études vingt ans plus tard)
vie affective chaotique jusqu'à la rencontre qui a percuté toutes mes décisions, par exemple de ne plus avoir d'homme dans ma vie-- c'était en 1972 et nous nous sommes mariés en 78 parce que nous désirions adopter un enfant-- ce qui fut fait- mon mari étant haïtien, tout naturellement nous avons adopté un haïtien- et je précise, pour tous ceux qui m'ont fait des réflexions idiotes quant à la voix du sang, que, ayant fait les deux expériences,  j'affirme que cela ne fait aucune différence-  d'ailleurs, à l'arrivé de mon fils, quand je regardais les autres enfants,, je trouverais qu'ils avaient ous une mine épouvantable !!! n'est pas café au lait qui veut !!!
 Un second recueil --- parce que les humains m'attristent - parce que j'ai peur des guerres - parce que je ne supporte pas les souffrances des enfants, des bêtes- je ne supporte ni le bruit ni la violence-
j'avais envie de parler de mes resssentis, aussi en tant que femme, qui a perdu son mari après 26 ans de vie commune, qui a connu d'énormes difficultés avec son fils lequel est devenu exceptionnel, dans son humanisme (comme son père adoptif), dans son ouverture aux autres (itou)--
entre les deux recueils, j'ai édité chez publibook "histoire tendre et douce d'un (petit)chien qui
s'appelle Jeff"  j'ai toujours eu et adoré les chiens, celui-ci, qui est le plus joli chihuahua de Belgique, sans fausse modestie, écrit- il a raconté avec humour et tendresse notre rencontre et parle de notre vie commune-- d'ailleurs il a entamé un deuxième récit "chihuahua non grata" (avis aux éditeurs amateurs)  je signale d'ailleurs que la couverture de "contrastes" est la photo de Jeff et de mon fils, et du chat et d'un voisin.

 Pourquoi ce second recueil ? Une ligne directrice ? Un sujet en particulier ? Comment définirais-tu ton style ? 
difficile de définir son style- je dirais que les émotions prennent le pas sur le reste-- et que j'ai envie de communiquer avec les autres et de partager.
et l'écriture me permet sans doute de me défouler et d'essayer de toucher les autres-
OUF   si tu me fais parler--- je ne m'arrête plus !
http://www.bandbsa.be/contes3/contrastes.jpgQuestion sans doute idiote, Françoise... Pourquoi t'exprimer en poésie et pas en prose ? Tu as vécu des tas de trucs et la prose me paraîtrait plus appropriée pour raconter ta vie, tes coups de coeur...  
la poésie vient naturellement--- l'écriture en prose aussi-- mais ce  n'est pas une question idiote-- je dirais que le poème permet de cacher un peu tes émotions-- mais l'histoire de jeff est en prose et j'ai mis une semaine pour écrire cent pages, sans corrections ou relecture et sans travailler pendant des heures- la suite de l'histoire de jeff (que j'ai arrêtée temporaitement - santé et soucis-) j'ai écrit une quarantaine de pages en cinq fois deux heures-- évidemment, comme dit bob, si on n'est pas capable d'apprendre à manipuler l'informatique, on fait autre chose!!!!   ce qui ne me donne pas à réfléchir, car chacun ses qualités.

Donc, si je te comprends bien (je pousse le bouchon mais c'est un peu le but du jeu...), la poésie est, pour toi, naturelle mais il est plus simple d'écrire en prose... => deux genres littéraires pour des sujets différents ?
voilà-- mais je vais te dire que quand j'écris un poème, c'est rapide et sans rature-  tout le récit de jeff, en prose, est une façon de dire ce que je pense...
Merci, Françoise !!!

Christine Brunet
www.christine-brunet.com

Publié dans interview

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

françoise castera 21/06/2013 13:47


merci à ceux qui se penchent sur mes écrits et en parlent-- je suis incapable de faire ma promo donc-- merci à tous les auteurs de chloé et bonnesvacances

Carine-Laure Desguin 21/06/2013 12:32


j'aime bien la personnalité de cette auteure. Une femme vraie, qui dit ce qu'elle pense. Et dans ses poésies, elle le crie, c'est encore mieux!