CLAUDE COLSON : Réflexions tout à trac

Publié le par aloys.over-blog.com

http://idata.over-blog.com/3/65/07/04/tete-Colson.JPG  Réflexions tout à trac*

Chapitre 3

Au début était la naissance, réflexions au fil de la plume

La mémoire de son corps se souvient. Ce soir-là il se voit, tout bébé, à la naissance ; son petit visage un peu fripé sortant du sexe de sa mère. Il cligne de ses yeux à peine ouverts, à la lumière du monde. Première agression. La sage-femme, habile, l’aide à passer les épaules. Sa mère pousse une dernière fois et, dans un long glissement, le voilà sorti, né, au monde !


Pour lui tout est à faire. Durant le temps qui lui sera imparti avant son retour au néant.


C’est la règle : on ne naît pas, on est mis au monde.


À nous de nous en accommoder. L’allemand, très précis, dit d’ailleurs, pour notre « je suis né », « j’ai été mis au monde ». Merveilleux usage de la voix passive. Au nouveau né de gérer ensuite et ce qu’il subit et ce qu’il fait. De maintenir la balance. Mais même l’action, l’actif, sont conditionnés par notre environnement. Nos choix sont, par essence, limités.


Et, puisqu’on ne naît pas, retenons de la « naissance » - phonétiquement – surtout le « sens ». À nous de le rencontrer : qu’il nous soit donné d’emblée, que nous ayons à le rechercher, voire à la construire. C’est l’objet de toute vie. Certains arrivent au but, d’autres restent dans la quête.


L’homme n’a rien demandé, rien choisi au départ. Il fait face.Du mieux qu’il peut. Jamais il ne saura le réel pourquoi de cet événement, de cet avatar qu’est sa vie. Rationnellement il ne saura même pas s’il y a un pourquoi. C’est la foi qui sauve (Luther). Le chemin se fait, paraît-il, en marchant : varié, heureux et/ou moins.


Et dans ce dernier cas rappelons-nous Dickens : Accroche ta douleur à ton dos, elle te portera loin.

 


(À suivre…)

 

Claude Colson

http://fr.creativecommons.org/images/cdr_bouton.gif*

http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre29492.html#page_3

http://claude-colson.monsite.wanadoo.fr/

 

Retrouvez Claude Colson le 14 juin pour le chapitre 4 de ses Réflexions tout à trac...

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aloys.over-blog.com 05/06/2010 07:59


Prédestination? Fatalisme ? Passivité face à la première de notre existence... Une obligation d'être et de faire face... L'être humain ne choisit pas de naître, mais il choisit sa vie... C'est en
cela qu'il est Humain... Non ?


carine-Laure Desguin 03/06/2010 19:49


Petites réflexions mais grandes interrogations ! Le destin, la destinée, le fatum...J'aime cette phrase de Xavier Deutsch " la vie distribue les cartes et puis chacun s'en arrange "; c'est la
phrase que j'ai choisie pour superviser mon blog ...Merci Claude pour ce texte et la petite phrase de Charles Dickens ; Carine-LAure Desguin


Monilet - Claude Colson 03/06/2010 07:05


Christine, quand j'ai décidé d'ajouter d'autres chapitres au premier, j'ai changé le nom du mini recueil en "réflexions tout à trac".Il y a actuellement 4 chapitres, sur inlibrovéritas.