Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Christine Brunet présente son nouveau thriller, E16 !

27 Janvier 2013 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Textes

 

 

1ere-cover-E16.jpg

 

 

 

 

E 16 


Après Nid de vipères (Ed. Chloé des lys), Dégâts collatéraux (Ed. du Pierregord), et Le Dragon bleu (Ed. du Pierregord), voici mon nouveau thriller publié sous deux formats différents cette fois, format papier aux Editions Chloé des lys, format numérique aux Editions HQ². 

 

Avant de vous en donner un extrait, je vous propose d'en découvrir la quatrième de couverture...

 

Londres.

Les découvertes macabres s'enchâinent. Un coupable tout trouvé, NIls Sheridan, patron de la nouvelle police européenne, dont le passé d'activiste ressurgit comme un coup de tonnerre. Coupable ou innocent ?

Le face à face entre policiers se transforme très vite en un jeu du chat et de la souris hasardeux, tandis que la liste des victimes s'allonge. Les oups bas s'accumulent au fil des heures. les mâchoires de la haine se referment inexorablement sur des personnalités troubles engluées dans leurs contradictions.

 

Entre passé violent et présent houleux, une enquête qui entraînera désillusions et destructions dans son sillage. 

 

 

A présent un court extrait... Bonne lecture !!!!

 

 

 

 

Anton Vykypel lança à la webcam un dernier baiser à sa jeune épouse, Martha, restée à Prague, et quitta le tout nouvel appartement de fonction alloué à son arrivée à Londres, trois ans plus tôt. Un regard de mécontentement vers le ciel éternellement gris, il se dirigea vers sa place de parking en un petit footing pour éviter de trop se mouiller.

- Mister Vykypel ?

Le Tchèque se retourna et dévisagea la concierge, étonné de ce rappel.

- Oui ?

- On a laissé une enveloppe à votre attention…

Le grand blond cendré, baraqué, au type slave prononcé, prit le papier qu’on lui tendait, observa son nom dactylographié puis leva les yeux vers la petite boulotte encore en chemise de nuit et bigoudis.

- Qui vous a remis cela ?

- Aucune idée… Je l’ai trouvé sous ma porte, ce matin, alors que je sortais les poubelles.

Un remerciement du bout des lèvres et il se glissa dans sa voiture, histoire de se mettre à l’abri pour découvrir le contenu du mot.

A l’intérieur, un texte imprimé, sans doute à l’aide d’un traitement de texte classique. Il fronça les sourcils en décryptant le contenu : « Sheridan, votre patron, est un ripou, un traître à sa cause et un assassin. Quelques jours de filature vous en convaincront. »

Aucune signature… C’eût été trop beau !

 

     Nils Sheridan, son chef, patron de la FSE, un assassin ? Allons bon ! Ce n’était là que les élucubrations d’un jaloux ou d’un truand en veine de revanche…

Un post-scriptum : « Une preuve ? Soyez ce soir à 22 PM Canary Wharf Train Station. ».

Il se mordilla la lèvre inférieure, relut la missive et démarra. Même si son patron n’était pas du genre très expansif, il n’en restait pas moins un policier redoutable et redouté.

Que faire ? Aller au rendez-vous ne lui coûterait que quelques minutes de son temps. C’était décidé ! Si Sheridan avait des ennuis, il pourrait, peut-être, l’aider…

 

La journée se déroula sans anicroche avec un Sheridan à l’évidence de fort mauvaise humeur.

20 heures. Anton quitta les bureaux de la FSE pour se rendre directement sur Canary Wharf.

21 heures. Il planquait dans un local technique donnant sur le quai, pour l’heure bondé. Assis sur une grande poubelle retournée, l’œil collé au battant en ferraille à clairevoie, il observait la foule des anonymes sans être vu. Un sandwich en main, il se demandait si, vraiment, Nils montrerait son nez et, surtout, dans quel but. La lettre anonyme laissait la porte ouverte à toutes les éventualités.

22 heures. Il sursauta en reconnaissant la longue silhouette négligée de son patron à quelques pas seulement de sa cachette.

22h05. Un homme qu’il n’avait jamais vu s’approcha, sortit de sa poche une enveloppe qu’il tendit très discrètement à l’Irlandais. Un rapide coup d’œil sur le contenu et l’autre retira de la poche intérieure de sa parka une feuille de papier pliée en quatre. Les deux hommes se séparèrent sans s’être adressés un seul mot.

Drôle de numéro ! Qu’est-ce que tout cela voulait dire ? Le policier était-il sur une enquête en solo ? Peu probable. Alors ? Et si son informateur anonyme avait raison ? Il avait du mal à y croire et pourtant…

 

Mieux valait en avoir le cœur net et, pour cela, s’occuper sérieusement de l’Irlandais. L’homme était de nature méfiante : il devrait faire attention.

 

 

 

 

 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

 

 

 

E16, Editions Chloé des lys

ISBN : 978-2-87459-685-8

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christine 28/01/2013 09:31


Merci, Micheline !

Micheline Boland 28/01/2013 08:34


Voilà de quoi nous mettre l'eau à la bouche ! Bonne route à E16 !

christine 27/01/2013 20:18


Je le souhaite, Marcelle...

Pâques 27/01/2013 20:13


Bon vent à ce livre qui va enchanter beaucoup de lecteurs !!!


 

christine 27/01/2013 18:51


Merci, merci à tous !!!!!!!!!

Anne Renault 27/01/2013 13:45


TOUS MES VOEUX POUR CE NOUVEAU LIVRE !!!  Qu'il soit aussi bon que les précédents.
Bises

Bob Boutique 27/01/2013 11:21


Le téléchargement sur HQ² fonctionne déjà... je vais vérifier pour voir à quoi ça ressemble. Car pour CDL c'est quasi fait, y'a plus qu'à mettre les bouquins sur le catalogue.


 


Ceci dit, je suis en  train del ire E16 et franchement, le ton, le rythme me fzit penser à Nid de Vipères ( avec Aloys en moins hélas) et toujours cette infâme crapule de Sheridan !

Jean-Michel Bernos 27/01/2013 10:54


Euh... c'est z'épatant !

Marie-Claire 27/01/2013 10:09


Bravo Christine ! Avec toi, le crime paie !

Carine-Laure Desguin 27/01/2013 07:27


Bien rythmé! J'ai lu Dégats collatéraux et Nide de vipère attend sur ma pal, hélas...Beau succès à ce nouveau thriller! 

christine 27/01/2013 06:30


J'espère que tu l'aimeras tout autant que les précédents !

Philippe D 27/01/2013 06:14


Je te souhaite autant de succès avec ce 4e volume que j'ai hâte de découvrir...


Bon dimanche.