Christine Brunet a lu "Une pie dans le ciel de Saïgon" de Gauthier Hiernaux

Publié le par christine brunet /aloys

Une pie dans le ciel de Saïgon

 

 

 

Une pie dans le ciel de Saïgon... Septième livre paru aux Editions Chloé des Lys. Il ne fait pas partie de la saga "Grandeur et décadence de la Nouvelle Ere" mais, comme "Lucioles" et "Tribu silencieuse" avant lui, il se présente comme une nouvelle rapide et bien balancée.


Retour aux Etats-Unis... Vous vous souvenez peut-être, "Lucioles" s'y déroulait déjà.Mais cette fois, on nous fait remonter le temps. La guerre du Vietnam, la mafia omniprésente aux States à cette période, Saïgon... Drôle de mélange, me direz-vous : quel rapport ? 


Gauthier Hiernaux nous propulse dans la peau d'un trouffion, un dénommé... ( ben difficile encore de vous donner un nom puisqu'il a perdu la mémoire !) qui tente de survivre à une blessure gravissime dans un hôpital militaire de Saïgon. A ses côtés, d'autres blessés, certains mourants dont un certain Angelo grièvement brûlé et emputé des deux jambes et de ses yeux, un inconditionnel de musique. Au détour d'une conversation, celui-ci lui raconte une histoire de truand surnommé La Gazza (La pie)... une histoire de tueur et de vengeance... Pourquoi ?


Vous commencez à comprendre le sens du titre ?


Qui est celui que tous appellent Private... pour ne pas l'affubler, je suppose, du doux nom de John Doe ? Il cherche, fouille sa mémoire désormais vierge, sans succès, jusqu'à ce qu'il tombe sur une photo, une Viêt installée dans la jeep d'un gradé... Une photo qu'il gardait précieusement dans son porte-feuille. Quel lien avec lui ? 


Voilà que Private sort de l'hosto pour tenter de répondre à ces questions... Que va-t-il découvrir? 


Gauthier nous propose ici un court polar, bien ficelé, bien rythmé, dans le style des années 50/60. Un choix judicieux pour le décorum, pour des mots qui collent à l'univers dans lequel il nous plonge jusqu'au final, théâtral, très cinématographique. Quatre-vingt trois pages de "quasi dialogue" avec de courtes séquences descriptives qui construisent l'ambiance.


Voilà un texte efficace et agréable qui mérite de s'y attarder. Un excellent moment de lecture, sans doute trop court à mon goût. A quand le prochain roman, Gauthier ?

 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

E16

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Louis Gillessen 24/03/2014 15:22


Wouawwh, quel suspense alléchant dans un décorum qui ne l'est pas moins !

Gauthier Hiernaux 24/03/2014 14:41


Merci Mesdames ;-)

Edmée De Xhavée 24/03/2014 13:39


J'ai lu "Lucioles" et en effet, je peux témoigner que Gauthier n'est pas uniquement bon en cuisine

christine 24/03/2014 11:59


Voilà un livre qui saura vous surprendre et vous faire remonter le temps ! A découvrir !

Gauthier Hiernaux 24/03/2014 08:35


Sinon, pour celles et ceux qui cela intéresse, voici un extrait d'"Une Pie":


http://grandeuretdecadence.wordpress.com/2013/10/28/une-pie-dans-le-ciel-de-saigon-est-sorti/


Bonne lecture! 

Gauthier Hiernaux 24/03/2014 08:32


Dans quelques mois : sortie du 6ème tome de "Grandeur & Décadence de l'Empire de la Nouvelle Ere", Carine-Laure ;-)

Carine-Laure Desguin 24/03/2014 07:27


Ben oui, à quand le prochain?