Christine Brunet a lu Lucioles, de Gauthier Hiernaux

Publié le par christine brunet /aloys

ma photo

 

 

Voici le nouvel opuscule de Gauthier Hiernaux, un auteur spécialisé dans le fantastique. Un long moment que je l'attendais...

Lucioles est une nouvelle un peu étoffée, bien ancrée dans le réel. Un décor exotique (un coin perdu des States), des personnages déchirés entre famille et amitié, entre convictions et opportunisme, des existances ébranlées par la vie.

Un style fluide, comme toujours, au service d'une histoire pas vraiment banale maishttp://www.bandbsa.be/contes3/lucioles.jpg quelque part extrême.

Lorsque les meilleurs amis se déchirent, que reste-t-il ?

 

Lucioles se lit très vite sans chercher à jouer avec notre imaginaire :  un texte différent à bien des égards des autres romans signés Gauthier Hiernaux...

 

 

Je reste vague ? intentionnel... Cette histoire se découvre au fil des mots et des péripéties. Mais, me demanderez-vous, pourquoi ce titre ? Serait-ce à cause d'un brin de romantisme ? Pas de poésie, non ! Les Lucioles sont... Non, finalement je vous en laisse la surprise !

 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

E16 (1)

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâques 02/10/2013 19:50


Un livre à découvrir avec un titre qui intrigue ...

Gauthier 02/10/2013 11:16


Ca interpelle, n'est-ce pas? ;-)

Gauthier 02/10/2013 11:02


Intéressée ? ;-)))

Carine-Laure Desguin 02/10/2013 11:01


La curiosité est entamée. C'est vrai au fait, pourquoi Lucioles ? 

Gauthier 02/10/2013 10:02


Merci Mesdamles pour ces élogieux commentaires ;-)


J'en profite pour annoncer la sortie imminente de mon 3ème et dernier mini-roman intitulé "Une Pie dans le ciel de Saigon" dont vous pouvez actuellement voir la couverture sur le
site de Bob et sur mon blog.


Bises  

Edmée De Xhavée 02/10/2013 08:16


Oui Christine, c'est un livre qui a plusieurs qualités: écriture, analyse des personnages, construction de l'histoire, originalité, et oui... cette touche d'ailleurs qui envoûte!