Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Christine Brunet a lu "La valse des infidèles" De Beaudour Allala

14 Novembre 2013 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

image001 (1)

 

 

J'ai lu La valse des infidèles, de Beaudour Allala, ed. Chloé des lys

 

 

 

Superbe couverture qui atttire l'oeil de loin, suggestive et très... voluptueuse. 

 

Au départ perplexe, je me demandais s'il fallait comprendre le titre au sens propre... ou au sens figuré, jusqu'à ce que j'écoute Beaudour expliquer son livre et ses personnages en interview à Roussillon pour Actu TV et pour France Bleu.

Et là... je me suis noyée ! Son approche me semblait correspondre si mal à la personnalité de l'auteur !

 

Pourquoi ? Le livre est pessimiste, tout le contraire de ce que je ressens lorsque je suis en sa présence. Voilà qui m'a vraiment déroutée, je dois dire. Les nouvelles sont brutales, noires par moments un peu comme si elle se lançait dans la danse avec ses angoisses. On ne peut que se laisser emporter par les sensations pour ne pas se noyer avec ses personnages. 

 

La valse des infidèles, un roman ? Il s'agit d'un roman-nouvelles, des histoires plutôt longues, à rebondissements. Rebondissements ou tourbillons ? Une valse d'événements, une valse de sentiments, une valse de pensées positives mais surtout négatives qui perdent les héros et submergent le lecteur qui n'a pas d'autre choix que de se laisser entraîner dans la tourmente au fils d'une belle écriture tout en fluidité, en finesse et en volupté.

 

Un lien entre toutes ces histoires ? Eh bien oui... un être narrateur qui semble tout savoir des secrets de chaque personnage, une voix anonyme qui dispose de l'extraordinaire pouvoir de décrypter les âmes et d'en extirper les pensées cachées, oblitérées de chaque participant à cette valse.

 

Valse poétique, valse des sens et de sens... Belle étude psychologique pour des personnages broyés par leurs choix, leurs désirs assouvis ou pas, leurs envies d'autre chose. Valse de cruautés, d'incompréhensions, d'impressions colorées de noir qui ne peuvent laisser le lecteur indifférent !

 

Un livre qui nous fait cotoyer, à chaque ligne, espoirs et désespoirs. 

 

J'ai adoré !

 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

Couverture Nid page 1

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martine dillies-snaet 21/11/2013 22:10


Quelle couverture! Une des plus belles!

Philippe D 14/11/2013 21:22


Le genre de textes qui me plait, je pense...

Nadine 14/11/2013 16:47


Bien tentant ce livre !

christine 14/11/2013 15:17


L'approche est très différente de la tienne, Edmée. Et tes nouvelles sont... plus positives que La valse des infidèles. Deux approches pour un sujet, deux écritures superbes, deux univers
également (c'est le vécu des deux auteurs qui fait la différence...)

Micheline Boland 14/11/2013 08:48


Quelle couverture ! Une note de lecture qui donne envie de lire ce roman-nouvelles.

Edmée De Xhavée 14/11/2013 08:27


Belle note d'impression, Christine... C'est vrai qu'il semble que ces infidèles ne trouvent pas... la sérénité en tout cas. Je suppose que je trouverais moi aussi bien des points communs avec ce
que j'aime décrire - sans doute autrement - et j'aime, en tout cas, beaucoup les approches psychologiques fouillées des "petits faits de la vie"...

Carine-Laure Desguin 14/11/2013 07:38


Une très belle couverture en effet, on se demande ce qu'il se cache derrière tout ça!