Christine Brunet a lu "La seconde chance de Corentin' de Christian Van Moer

Publié le par christine brunet /aloys

ma photo

ISBN : 978-2-459364-2

Editions Chloé des lys

 

 

 

Une couverture qui interpelle et qui prend tout son sens dès les premiers chapitres : parfum de passion, parfum de suicide, odeur de souffre...

Croyez-vous qu'on puisse berner Hadès, revenir du royaume des morts en emportant sous le bras l'être aimé?

Corentin y croit, lui, dur comme fer... et d'ailleurs, la réalité tend à lui prouver que tout est possible.

Le piège d'Hadès se referme-t-il alors ? Je dois dire que j'ai tremblé pour Corentin tantLa seconde chance de Corentin C. van de Moer et si bien que j' ai terminé le roman debout dans ma cuisine en tentant de surveiller en même temps mes quiches qui, d'ailleurs, ont pris un sérieux coup de chaud ! Mais je devais savoir, sans tarder... Impossible de différer la lecture des quelques pages clé de la fin.

Un livre passionnant, magnifiquement écrit, rempli d'émotions et de suspens... A lire ABSOLUMENT !

Encore un grand merci, Christian, pour les quelques heures passées aux côtés de tes héros !

 

Le site de Christian Van Moer ?   christianvanmoer.skynetblogs.be

 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian 27/02/2012 14:02


Grand merci à tou(te)s...


Pour le moment, pour avoir osé mettre son existence en doute, Hadès me punit en bloquant mon inspiration. Snif. 

Philippe D 25/02/2012 19:17


Ca fait déjà un moment que je l'ai lu et j'en garde quelques souvenirs, c'est un gage de qualité.


Un deuxième, Christian?

silvana 25/02/2012 16:30


il y a un moment déjà que j'ai envie de le lire.... où trouver le temps ? mais je vais le lire,  c'est certain !

Edmée De Xhavée 25/02/2012 10:54


Je confirme, je l'ai lu! Et je l'ai déposé à rien de moins que la bibliothèque de littérature française de Yale, ha haaaaaa! Les veinards! On doit brûler quiches et pizze en masse dans les
alentours de Yale!!!!

Christian Eychloma 25/02/2012 10:05


Pour les quiches, c'était "cuit" d'avance... On ne chatouille pas impunément le dieu des enfers !  Diablement
intrigant...

carine-LAure Desguin 25/02/2012 05:28


Pas encore lu hélas ...