Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Christine Brunet a lu "Est-ce que ce monde est sérieux ?" de Philippe Leclercq

9 Octobre 2013 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

Photo Christine Brunet

 

J'ai lu "Est-ce que ce monde est sérieux ?" de Philippe Leclercq

 

 

Une fois de plus, j'ai marché à l'instinct avec ce roman... Lorsque la couverture m'intrigue, j'ai toujours envie d'aller plus loin. Parfois, c'est une amère déconvenue qui m'attend. 

Ce livre est un roman fleuve de 514 pages... et il commence par une préface ! Aïe ! Là, je déteste et, en général, je zappe. Sauf que le "Salut à toi" me retient de sauter au chapitre 1. Cette préface s'adresse directement au lecteur dans un tutoiement très... belge. De fait, l'auteur est Belge. Mais c'est également une promesse... Philippe Leclerc nous promet quoi ? Et bien du suspense, des personnages glauques et inquiétants, de l'humour décalé, quelques moments croustillants... Rien que ça !

Alors, promesses tenues ?

Premières pages lues, un peu désorientée par le style qui mêle digressions et phrasescouverture3 percutantes, ultra courtes qui nous fait plonger dans l'intimité d'un détraqué ? on peut dire ça, Philippe ?

20 e page... Un crime... Un assassinat aveugle, sans états d'âme et une prise d'otage qui va permettre à l'auteur de nous dévoiler ses héros comme on abat ses cartes. Toutes gagnantes ? Ben, pas vraiment...

En 4e de couverture, Philippe Leclercq se définit comme un adminrateur de Frédéric Dard et de fait, j'ai eu l'étrange impression que Dard veille au grain d'un air satisfait.

Style décalé? Univers décalé ? Mots crus, contrepèteries, jeu d'images, digressions qui entraînent, chez le lecteur qu'il prend à témoin page après page, un rire franc ou un grincement de dents. Certains passages font passer "50 nuances..." pour du pipi de chat...

Univers glauque, situations gores, descriptions jubilatoires, personnages "ultimes", "est-ce que ce monde est sérieux ?" propose une réflexion sensée sur un tableau insensé.

Du suspense ? Là, même si l'auteur s'ingénie à brouiller les cartes, le lecteur averti discerne un doigt accusateur qui désigne l'assassin dans l'obscurité ambiante. Qu'importe... le plus important est le cheminement des personnages et vos réactions au fil des pages. 

 

Un livre à lire ! Bravo à l'auteur !

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

Couverture Nid page 1

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâques 09/10/2013 19:27


Suspense, humour décalé ...


Tout ce que j'aime !

Edmée De Xhavée 09/10/2013 10:17


Très déconcertant, on dirait... oui, le Belge au moins a l'avantage qu'on ne sait pas s'il est sérieux ou pas, et donc... c'est comme le monde

Carine-Laure Desguin 09/10/2013 07:54


C'est un futur Best-sellers que Christine nous décrit là! J'ai eu ma période Frédéric Dard et j'adore ce gars. Et en plus, le roman de Ph Leclercq, c'est du belge!