Christine Brunet a lu "Bizarreries en stock" d'Alain Magerotte

Publié le par christine brunet /aloys

ma photo

 

Bizarreries en stock, Alain Magerotte,

ISBN 978-2-87459-081-8

Editions Chloé des lys

 

 

Je suis une inconditionnelle des nouvelles douces amères d'Alain Magerotte, tantôt policières, tantôt fantastiques mais toutes, études de l'âme humaine. Pourtant, je dois avouer que la couverture de cet opus freinait mon envie d'en découvrir le contenu. 


Mais ouf ! Alain Magerotte en a changé et celle-ci a immédiatement attisée ma curiositéhttp://www.bandbsa.be/contes3/bizarreries.jpg déjà titillée par quelques nouvelles publiées sur le blog aloys. Quoi, vous ne vous en souvenez pas ? Allons bon... les goûts gastronomiques d'Achille Lépine de vous rappellent rien ? Ou encore "un pied dans la tombe", "La file d'attente" ? "Le bureau au fond du couloir" non plus ? 

 

Bizarreries en stock, bizarreries humaines... Les textes sont acides, moqueurs, marrants, nous amènent encore et toujours à une introspection, le sourire aux lèvres. Les personnages, magnifiquement campés, sont toujours atypiques mais, finalement, proches de nous. On rit, on grince des dents, on applaudit aux jeux de mots, et on en redemande.

 

Et le style, me direz-vous ? Riche, une écriture facile qui attire inéluctablement le lecteur dans la toile de l'auteur et le piège bel et bien. 

 

Une nouvelle préférée ? Le choix est compliqué mais "je suis mort le..." est un petit bijou.

 

Un mot, un seul : bravo ! 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

Couverture Nid page 1


 

 

 

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

magerotte 21/05/2012 09:14


Entièrement d'accord avec vous Mesdames (rires) !

silvana 21/05/2012 08:05


entièrement d'accord avec toi Christine !

carine-Laure Desguin 21/05/2012 06:24


Alain Magerotte, un style apprécié, un ton ironique pour dévoiler les dessous de l'âme des quidams.