Certains soirs d'été, un poème primé de Carine-Laure Desguin

Publié le par christine brunet /aloys

 

desguin

Certains soirs d’été …


 

Certains soirs d’été dans les villes aux trottoirs fatigués

S’agitent des ombres sur les terrasses des cafés

 

Un rayon de soleil s’échappe de son lit

Frôle dame lune pas encore endormie

Et ondule long serpent de kermesse

Du clocher des églises Jusqu’aux espoirs célestes

 

Ce rayon de soleil missionnaire des étoiles

Descend chaque nuit depuis la nuit des temps

Sur les villes les villages et les champs

Des grottes de Slovénie aux sommets du Népal

Et puis d’un seul sourire et même d’un seul geste

Anime d’une lumière tous ces espoirs célestes

 

Des faisceaux de lumières aux couleurs

Bleues jaunes rouges argentées

Se glissent tout partout dans les bois dans les prés

Les pavés s’allument et les cailloux aux humeurs

De désespoir et de miroir aux alouettes

Troquent le gris troquent le noir

Contre des strasses des graffiti

Des sucettes à l’anis

Des lingots des pépites

Et bien d’autres paillettes

 

Certains soirs d’été

Dans les villes endormies

Un parfum de rêverie

Aux terrasses des cafés

S’invite…

 

 

Carine-Laure Desguin

http://carinelauredesguin.over-blog.com

Cette poésie a reçu le premier prix du concours de Cavalaire !

 

enfantsjardinr

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carine-Laure Desguin 25/11/2012 20:09


Merciiiii

Pâques 25/11/2012 19:39


Magnifique !


Un poème qui allume des étoiles dans nos yeux, une invitation au rêve d'un soir d'été....

MARIE-CLAIRE 25/11/2012 19:08


Joli ! Voilà qui fleure bon les poésies de notre enfance...

Carine-Laure Desguin 24/11/2012 17:20


Merci les potes! 


@ Jean-Michel : un commentaire fouillé jusqu'au centre de mes particules mon cher, merci merci. Je ne suis pas une calculatrice, j'écris tout comme je le sens, sans trop retrvailler les textes,
surtout la poésie. C'est du presque brut de brut. Je travaille uniquement à l'inspiration, j'écris les choses comme je les ressens. je ne m'affole avec rien d'autre, hélas. Ceci explique cela,
des fois un poème, des fois un texte policier...J'aime tout mais à des moments différents, c'est drôle hein? merciiiiii

claude danze 24/11/2012 17:08


Carine-Laure en star internationale de la francophonie! Félicitations!


Et je me permets de confirmer que j'adore absolument.

Jean-Michel BERNOS 24/11/2012 15:23


Bravo Carine-Laure, très belles images... mais je ne peux pas m'empêcher de faire un commentaire fouillé, tu me connais un peu maintenant, je suis incorigible et il faut m'envoyer promener,
sinon, mon esprit critique prend le dessus.


Alors, je te dirai que c'est sans conteste de la poésie, bien mise en oeuvre et bucolique à souhaits (aucune chance de la confondre avec un discours de sous-préfet... fut-il aux champs).


Ce que je te dis n'engage que moi... qui suis un croqueur de poèmes journalier !


J'aime tous les genres, les alexandrins, les vers à 8 pieds, ceux dont les rimes sont croisées ou dont les séries de strophes sont variables en longueur ou en ordre, j'aime la poésie libre et
l'expérimentale. J'aime tout ce qui nous approche de l'essence de l'homme ou de son environnement, des sentiments torturés ou humoristiques.


J'ai le sentiment... (attention, je prends des gants)... que tu nous a tout fait ici ! des assemblages de nombre de strophes à géométrie variable, des alexandrins et même des vers à 13
pieds, des rimes enlacées, chevauchantes ou orphelines, des vers et de la prose.


Et en même temps, tu as réussi à nous embarquer dans ton monde et à nous y faire s'y trouver bien. J'ai remarqué aussi (mais c'est le technicien qui parle !) que tu as même rèussi à créer un
texte qui retourne à l'essentiel en diminuant progressivement la longueur des strophes (ce que j'adore faire aussi et dont Jules Verne était un théoricien émerite).


Alors je dois dire aussi que j'attache une grande importance à la musique de mots, il faut que l'assemblage coule. C'est assez réussi, à part une petite accroche... Bref, Bravo !


Bon, comme dirais Bob, (j'ai assez déblatéré)... Je sors !


 


 


 

christine 24/11/2012 13:16


Bravo, Carine-Laure, magnifique poème !

Carine-Laure Desguin 24/11/2012 12:50


http://carinelauredesguin.over-blog.com/article-reveries-105809898.html


 


Voici sur mon blog l'article concernant ce prix.

Carine-Laure Desguin 24/11/2012 12:49


Merciii les amis, je rougis ! 

Nadine 24/11/2012 11:36


Superbe !

Adam Gray 24/11/2012 10:39


Félicitations Carine-Laure, et bravo !

Micheline Boland 24/11/2012 09:09


Que de sensations ! Quel envoûtement ! Bravo Carine-Laure pour ce premier prix !

Edmée De Xhavée 24/11/2012 08:53


Somptueux, plein de couleurs et d'espoir.... Très très beau! Merci pour ce réveil en beauté!

silvana 24/11/2012 07:55


la poésie c'est les bonbons que sucent les coeurs


merci

Ghislaine Renard 24/11/2012 07:19


Bravo, Carine-Laure !

Carine-Laure Desguin 24/11/2012 05:30


Hello Phil, je t'ai emmené ailleurs qu'au ciel ? 

Philippe D 24/11/2012 05:14


Cette fois, Carine-Laure nous emmène au ciel.


Bravo pour ce premier prix.


Bon weekend.