Céline Gierts : j'ai lu Rue Baraka de Carine-Laure Desguin

Publié le par christine brunet /aloys

giertstete

 


Je reviens de la rue Baraka, j'y ai rencontré des personnages haut en reliefs, Clara débordait presque des pages du livre. Un petit théâtre trés expressif s'est animé devant moi et j'aiimage-1 retrouvé avec plaisir l'évocation de mes coins préférés de Mont Martre.

A mettre entre toutes les mains de nos "tarek" déprimés. Si Carine Laure applique ses créations lors de ses soins à domicile, elle doit faire entrer un peu de soleil chez tous ses patients. Vu son ouverture, sa bienveillance et sa disponibilité, elle doit être parente avec ce vieux peintre sympathique. Merci pour ces pensées positives!

 

 

Céline Gierts

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 06/12/2010 19:26



Un livre qui plait, sans aucun doute, et qui fait du bien. Les pensées positives, on en redemande encore et encore.


Bonne soirée



Edmée 06/12/2010 12:33



Un livre à mettre entre toutes les mains! Tout simple, comme remarque, mais finalement pas inutile à savoir. Un livre qui requinque les jeunes égarés de 7 à 77 ans



carine-LAure Desguin 06/12/2010 08:21



Hi hi hi, je pense la même chose que toi Christine : moi aussi, je vais le relire !


Ceci dit, j'aime bien dont Céline écrit ses commentaires : texte court, une sincérité qui scintille...On attend donc de tenir entre les mains le roman de
Céline ! Hé oui, bientôt, ORAGE sera là ....Tant mieux ça nous changera de cette poudreuse qui limite nos déplacments ...


MERci, Céline !



christine 06/12/2010 05:50



Bon, je vais devoir le lire, ce bouquin, en fin de compte.... Qu'est-ce que tu en penses, Carine-Laure ?