CARINE-LAURE DESGUIN : "le petit cireur de chaussures"

Publié le par christine brunet /aloys

 

desguin

 

Le petit cireur de chaussures

 

Assis par terre

Du matin jusqu’au soir

Sur le même trottoir

Au ras de la misère

 

Un sourire se dessine

Deux gros souliers à l’horizon

Ce sera un sou juste trois tartines

Un verre de grenadine

Une pomme et aussi le trognon

 

Au ras de la misère

Dans les chaleurs tropicales

Le gamin né d’hier

Doute mais chaque jour espère

Connaître une belle étoile

 

Toute la journée et plus tard encore

Assis par terre comme ça

Il cire les chaussures sans le moindre faux pas

Des touristes cousus d’or

Et d’autres apparats

 

Gamin cireur de chaussures

Petit Gavroche sous les soleils

Sur les cailloux des terres du Sud

Tes journées sont des éternelles

Offenses à l’enfance désarmée

Entre lacets sans stylo et semelles

Sans cahier

D’écriture.

 

Carine-Laure Desguin

http://carinelauredesguin.over-blog.com

 image-1

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

éric 19/06/2012 13:46


Tout bon. J'aime!

jm bernos 19/06/2012 10:14


c'est beau !

carine-Laure Desguin 19/06/2012 06:42


Oui c'est vrai ça Phil, une drôle d'histoire quand même ...

Philippe D 19/06/2012 06:29


Un poème qui raconte une histoire : j'aime!


Bravo Carine-Laure.