Alain Delestienne a lu "E16" de Christine Brunet

Publié le par christine brunet /aloys

 

http://www.bandbsa.be/contes3/delestienne.jpg

J'ai lu "E16" de Christine Brunet, Editions Chloé des Lys, 2012, 201p. 


Après avoir lu "Nid de vipères" en 2012, j'ai plongé tête baissée dans "E16". Je n'ai pas été déçu, j'ai retrouvé la belle écriture fluide de l'auteur. Outre la narration vive et nerveuse, les descriptions brèves et efficaces, j'ai particulièrement apprécié les dialogues qui atteignent une telle qualité d'oralité qu'ils pourraient, sans adaptation, passer au cinéma.

Une énigme qui tient la route de la 1re à la dernière ligne, un suspense aux perpétuels rebondissements qui vous tient en haleine quand il ne vous coupe pas le souffle. Dans l'odeur du sang, de la poudre et des cadavres,

Il y a la belle Axelle de Montfermy. Un petit bout de femme solide comme un roc, une commissaire intuitive,E16 (2) intelligente, au caractère très affirmé qui est adulée par tous ses collaborateurs. Mais Axelle a aussi un coeur, pour un homme, pour son enfant, ses amis, pour les victimes des atrocités qu'elle doit affronter.

Un coeur avec lequel elle doit parfois composer dans un cruel dilemne. Et c'est là que j'ai été définitivement séduit par Axelle, par le beau livre de Christine Brunet. En confidence, par une magie de la langue que je ne pourrais définir, il m'est arrivé de confondre Axelle et Christine. 

Bref, vous aurez compris que nous avons affaire à un excellent thriller, un roman dans lequel, comme le faisait un certain Simenon, un personnage est réellement créé sous nos yeux.

Engagez un garde du corps et foncez! Vous ne le regretterez pas ... si vous en sortez vivant.

 

Alain Delestienne


Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christine 19/05/2013 20:14


Je viens d'arriver de ma première séance de dédicaces avec mon nouveau roman et j'ai la surprise de trouver ce post dont j'avais oublié (non pas le contenu) mais la date de passage. Super
surprise. Merci, Alain, pour cette lecture, merci à tous pour vos commentaires !

Pâques 19/05/2013 13:39


Une belle note de lecture qui donne envie d'en découvrir davantage !!!

Anne Renault 19/05/2013 12:09


C'est vrai que Christine sait créer une atmosphère et tenir en haleine ses lecteurs. De bons polars, avec de nombreux ingrédients, et l'avantage de de pouvoir retrouver les personnages au livre
suivant...

Alain Delestienne 19/05/2013 11:39


Merci, Christine, de me faire l'honneur de reprendre mon petit commentaire. J'espère qu'il t'accompagnera et te portera chance dans ta campagne de dédicaces parce que tes livres et toi-même le
méritez.

Edmée De Xhavée 19/05/2013 08:37


Quelle belle note de lecture! On a bien envie de lire ce roman, maintenant. Bonne idée aussi de souligner la justesse des dialogues "prêts à l'emploi" pour un film! Je trouve d'ailleurs que le
roman que j'ai lu, le précédent, irait en effet parfaitement dans une adaptation cinéma!

Philippe D 19/05/2013 07:36


Elle ne laisse personne indifférent, la belle Axelle.


Bon dimanche. 

Carine-Laure Desguin 19/05/2013 07:25


Et dire que je n'ai encore lu qu'un seul roman de christine, je suis presque honteuse 

Jean-Michel Bernos 19/05/2013 00:45


Alain sait toujours trouver les mots justes pour décrire la sensibilité de l'auteur. Il est juste et sincère = c'est un atout pour celui ou celle que l'on peut découvrir dans une fiche de
lecture.


Donc bravo à tous les deux !