Séverine Baaziz nous présente succinctement son nouvel ouvrage...

Publié le par christine brunet /aloys

 

 
Résumé :
Fleur est une petite fille de huit ans qui passe son temps à observer le ciel et à laisser son imagination divaguer. Elle est distraite et solitaire, mais surtout, elle a de grands yeux. De très grands yeux aux longs cils capables de voir le minuscule, le lointain et même l’invisible. C’est l’infirmière scolaire qui lui apprend. Dès lors, elle se fixe un but : utiliser ce don pour faire le bonheur des gens qui l’entourent et, avant tout, de son père. Une décision qui la conduira à de drôles d’amitiés et à la découverte des beautés du monde. Sauf que la vie réserve parfois, aussi, de bien terribles mésaventures.
Dans un souffle plein de candeur, Séverine Baaziz nous emmène au pays de l’enfance et de l’émerveillement où s’inventent tous les possibles.
 
Un extrait ?
 

Depuis quelques heures, on était dimanche.

Alors que tout avait encore un peu la couleur de la nuit, on est montés dans la camionnette à seaux. C’est bien beau de vendre des fleurs mais, quand il n’y en a plus, faut aller en acheter. Et là, avec le samedi qu’on avait connu, il fallait en acheter vraiment beaucoup.

Pendant environ trente minutes, à l’avant de la camionnette à seaux qui roulait à fond les pédales sur l’autoroute, j’ai regardé le soleil se lever. Ça m’a fait ce drôle d’effet que j’adore, comme si j’assistais au plus grand secret du monde. La naissance d’une nouvelle journée. Une autre. Presque la même qu’hier, mais pas tout à fait, parce que j’étais plus vieille d’un jour, et que les fleurs et les arbres avaient des minimillimètres en plus. Tout est sombre et, petit à petit, tout s’éclaire comme si le ciel ouvrait son œil, un seul œil mais gigantesque, et bleu, avec au milieu pour pupille toute enflammée, le soleil. Là, je me suis dit qu’on avait vraiment de la chance que le ciel, même s’il n’avait qu’un œil, eh bien, qu’il soit bleu. Marron, je suis sûre qu’il aurait été moins beau. Même sûre de sûre ! 

Quand on est arrivés chez le grossiste, le ciel avait fini de se réveiller. Sur le parking, déjà quelques camionnettes à seaux, mais pas trop. Tout en lâchant discrètement la main de mon père, on est entrés. L’histoire de la main c’est parce que je me sens toujours un peu adulte quand j’arrive chez le grossiste. Il n’y a rien que des commerçants qui parlent de choses importantes, qui se répondent avec des grosses voix, et qui se promènent avec des billets de banque dans les poches. C’est sérieux quand même alors, chaque fois, ça me fiche un coup de vieux.

Publié dans Présentations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coraline Buchet 09/02/2021 23:29

Je suis vraiment intriguée par ce livre. Du titre à la couverture, du résumé à l'extrait, tout donne envie de le lire. Du positif et de la simplicité dans ce monde de fou, une bouffée d'air frais. Je vais le commander mais devrai attendre de revenir en Belgique pour le lire. Merci pour cette jolie pause :-)

C.-L.Desguin 29/01/2021 20:27

Un texte rafraichissant, ça fait un bien fou.

Philippe D 27/01/2021 21:29

Un livre qui me semble très positif et que j'ai mis sur ma liste d'envies !

Séverine Baaziz 28/01/2021 17:10

Oups... "tenter"

Séverine Baaziz 28/01/2021 15:35

Oh, curieuse de savoir, Philippe, si tu te laisseras finalement tenté... et si tu apprécieras ce presque-conte ;)

Christian Eychloma 27/01/2021 12:12

Le monde, et la beauté du monde, vu à travers les yeux d'une enfant qui s'étonne de tout, qui n'a pas encore atteint l'âge où l'habitude gomme la curiosité. Emouvant et poétique...

Séverine Baaziz 27/01/2021 13:10

Merci, Christian ! C'est si bien résumé, et j'espère tant que l'émotion saura gagner les lecteurs.

Brigitte Hanappe 27/01/2021 10:54

Une histoire qui nous fera voyager dans le monde de l'enfance ne peut que nous faire du bien et si cette petite Fleur a un don pour faire le bonheur des gens, ça m'intéresserait de savoir comment elle l'utilise.Le titre déjà impose une bien jolie image dans ma tête.

Séverine Baaziz 27/01/2021 13:06

Merci, Brigitte ! C'est tout à fait ça ! Une invitation à redevenir enfant et à suivre les péripéties d'une héroïne au grand cœur ;)

Micheline Boland 27/01/2021 09:16

Cette présentation suscite l'envie de découvrir cette histoire chargée de magie. Quelle superbe couverture !

Séverine Baaziz 27/01/2021 13:01

Merci beaucoup, Micheline ! J'essaie toujours d'accorder au mieux le résumé et la couverture à l'histoire ;)