Emilie Decamp a lu "Le transfert" de Carine-Laure Desguin

Publié le par christine brunet /aloys

 

Le transfert... En voilà une chouette lecture qui a rendu un peu moins monotone mon voyage en train, me plongeant au cœur d'un hôpital  dans un futur...pas si lointain. Les dialogues presque chantants nous amènent d'une page à l'autre en un claquement de doigts.
 

Si, au premier abord, le texte peut sembler avoir un côté comique, on découvre vite que, passé l'aspect burlesque, Carine-Laure Desguin nous invite à nous pencher sur un sujet pas toujours simple à aborder, pas toujours simple à traiter. Mais, comme à son habitude et armée de sa plume, elle y arrive sans problème.

En trois actes, sa pièce nous emmène dans une monde où l'uniformité semble primer et la différence brimée, où les mots sont bannis, où les réfractaires se résignent peu à peu, où l'humanité est passé sous silence. On découvre alors une réalité où l'on cesse d'exister lorsque l'on sort de la norme. Sous couvert d'absurde, Carine-Laure Desguin nous pousse à la réflexion, mettant le doigt sur les dérives d'une société sans reliefs ni couleurs.

Et vous, existez-vous ?

 

Carine-Laure Desguin, Le Transfert. théâtre, Chloé des Lys, 2019.

 

Publié dans avis de lecteurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Salvatore Gucciardo 22/01/2021 21:29

Avec plaisir Carine-Laure. Bisous.

Philippe D 21/01/2021 21:04

Une preuve des talents multiples de notre demoiselle !

C.-L.Desguin 22/01/2021 14:36

Ah ah je ne te contrarie pas n'est-ce pas cher Phil! Merci et excellent WE!

Salvatore Gucciardo 21/01/2021 20:57

Voilà un auteur de talent qui se distingue dans plusieurs domaines! Bravo Carine-Laure!

C.-L.Desguin 22/01/2021 14:34

Merci cher Salvatore et bises à tous les deux!

Christian Eychloma 21/01/2021 15:42

De moins en moins dystopique...

C.-L.Desguin 22/01/2021 14:33

Hélas cher Christian!

Brigitte Hanappe 21/01/2021 11:11

Je l'ai lu aussi avec beaucoup d'intérêt: le sourire aux lèvres d'abord, amusée par le côté burlesque. Et puis, très vite la réflexion s'impose... Une réflexion bien nécessaire et tellement bien menée par l'auteure.

C.-L.Desguin 22/01/2021 14:32

En effet Brigitte, et surtout depuis que ns vivons ds cette ambiance anxiogène.

Micheline Boland 21/01/2021 11:03

Une note de lecture intéressante pour une oeuvre qui donne froid dans le dos.

C.-L.Desguin 22/01/2021 14:31

Merci Micheline. Et beau we!