Philippe Desterbecq nous propose un texte... "Souvenir d'une rencontre"

Publié le par christine brunet /aloys

Souvenir d’une rencontre

 

Jules et Juliette regardent dans la même direction. Ils regardent s'éloigner ce bateau sur lequel ils se sont rencontrés 65 ans plus tôt. Oh ! Ce n'est pas exactement celui sur lequel ils ont voyagé incognito, mais il lui ressemble beaucoup.

Jules voulait quitter le pays qui entrait en guerre. Il n'était pas question qu'il prenne les armes, lui, le pacifiste, l'amoureux de la vie ! Il avait à peine 20 ans. Sa vie ne faisait que commencer. Elle ne pouvait pas finir sur un champ de bataille !

Juliette était plus jeune, à peine 15 ans, et elle fuyait, elle fuyait une situation devenue dangereuse : elle était juive. Elle ne voulait pas partir, c'est son père qui l'avait poussée dans ce bateau. Ils y étaient montés à deux, avaient cherché un endroit sûr dans lequel elle pourrait voyager, cachée au regard de tous. Il avaient trouvé l'endroit idéal, mais il était déjà occupé par un jeune homme timide, un peu craintif, mais tellement séduisant.

Son père avait hésité, mais avait été conquis par la mine foncièrement honnête de Jules. Il lui avait expliqué la situation, lui avait confié sa fille pour la traversée, pour la vie en fait, car les jeunes gens ne s'étaient plus quittés.

Bien longtemps après la guerre, ils étaient revenus au pays accompagnés de deux minots. Ils n'avaient, l'un et l'autre, plus retrouvé les leurs, mais ils vivaient heureux, main dans la main. Ils regardaient toujours dans la même direction.

Depuis leur retour, chaque année, à la date anniversaire de leur rencontre, ils venaient là, sur le quai et assistaient au départ d'un bateau.

Leurs souvenirs voguaient, là, sur les flots. Jules enlaçait Juliette et ils se sentaient bien, tous les deux amoureux comme au premier jour. Ensuite, ils retournaient chez eux, main dans la main, regardant toujours dans la même direction...

 

Philippe Desterbecq

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 14/09/2020 20:11

Le billet est passé deux fois.
Merci Brigitte, Edmée, Micheline et Carine-Laure (deux fois) et Christine aussi bien sûr.

Brigitte Hanappe 14/09/2020 14:01

Un texte tout en tendresse d'une rencontre inoubliable: deux destinées liées à jamais.

Edmée De Xhavée 14/09/2020 13:36

Ils ont eu de la chance, hein... plusieurs coups de chance en fait ! Merci Philippe

Micheline Boland 14/09/2020 10:11

Un texte qui touche notre sensibilité. Bien agréable à lire.

C.-L.Desguin 14/09/2020 08:42

Un peu de romantisme pour commencer la semaine, très bien.