Carine-Laure Desguin nous propose un texte écrit pour la revue Aura...

Publié le par christine brunet /aloys

 

Merci à Sophie De Baets pour la lecture tellement pro de mon texte Lettre à Swan.

   Et comment pourquoi où avec qui et tutti quanti, me demanderez-vous ?

   Oh, les choses se font tout simplement, parfois. Sophie De Baets, je l’ai rencontrée lors du Salon du Livre de Charleroi (Alchimie du Livre 2019) et puisqu’elle anime (je n’aime pas trop ce mot mais il me permet de ne pas trop détailler) ce blog https://www.histoiredevie.art/  avec quelques amies et que pour la rubrique Voix de confinement, on pouvait envoyer un texte, vous devinez la suite.

   Lettre à Swan, parce qu’il faut les dire, ces choses-là. Ces manquements, ces incohérences ne peuvent rester lettres mortes. Lettre à Swan, c’est une fiction, oui. Mais la réalité est-elle très loin ?

   Lettre à Swan, texte écrit voici quelques jours pour la prochaine revue AURA et qu’en attendant de lire vous pouvez donc écouter ici :

https://www.histoiredevie.art/voix-de-confinement/lettre-swan-texte-crit-et-propos-par-carine-laure-desguin-lu-par-sophie-de-baets  

Publié dans ANNONCES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 23/05/2020 21:27

Pour moi non plus, le lien ne fonctionne pas...

C.-L.Desguin 24/05/2020 07:17

Le premier lien fonctionne. Via ce lien, voix de confinement, Desguin.

Christian Eychloma 23/05/2020 18:44

Tiens, bizarre, le lien ne me mène nulle part...

C.-L.Desguin 24/05/2020 07:18

Le premier lien fonctionne. Via ce lien, voix de confinement, Desguin

Micheline Boland 23/05/2020 11:26

Le texte est très bien lu. Cette lettre évoque avec justesse des problèmes rencontrés sur le terrain notamment les exigences liées aux manipulations du matériel de protection, le manque de temps,... Bravo !

C.-L.Desguin 24/05/2020 07:19

Merci Micheline et bon dimanche!

Edmée De Xhavée 23/05/2020 08:49

Et comme tu as eu raison... avec le temps on oublie et on transforme, rien de tel qu'un écrit, une vieille lettre, un journal intime pour savoir ce qui semblait ou était vrai "ces jours-là". Ce texte est une de ces bornes le long de l'épouvantable route Covid19...

C.-L.Desguin 24/05/2020 07:20

Oui, en effet. Un mois après le début de cette catastrophe, les versions ne sont déjà plus les mêmes.

C.-L.Desguin 23/05/2020 06:36

Je voulais qu'il me reste des écrits de cette période insolite que fut celle-là, ces quelques semaines de la mi-mars à la mi-avril. Ici, le texte a de suite été lu (très bien car pour ma part ce week-end de Pâques, je ne pouvais pas lire) par Sophie de Baets pour le site qu'elle gère avec d'autres autrices Histoires de Vie, site que je vous invite à visiter.