Un article signé Carine-laure Desguin dans la revue AURA 103

Publié le par christine brunet /aloys

Un article signé Carine-laure Desguin dans la revue AURA 103
Un article signé Carine-laure Desguin dans la revue AURA 103
Un article signé Carine-laure Desguin dans la revue AURA 103

 

Carine-Laure, Aura 103 vient de sortir. Avec un thème spécifique, comme d’habitude ?

   Oui, on attend cette revue éditée par le Cercle Littéraire Hainuyer Clair de Luth avec impatience. À chaque fois, il y a un thème différent. Pour ce trimestre, il fallait composer avec le thème Fusion / Confusion.

   Ce sont des textes poétiques ?

   Le comité reste ouvert à tous les genres littéraires. Pour ma part et je le dis à chaque fois, c’est l’occasion de me frotter à des styles que je n’aborde pas habituellement, je m’essaie, je tâtonne. Cette revue est un petit laboratoire fabuleux. Il y a des textes théâtraux, de la poésie en prose ou en vers. Et c’est très beau, toute cette diversité.

   Le titre de ton texte : Mariage inattendu.  Je parcours cette histoire et dis-moi, Carine-Laure, tu fumes quoi, toi ?

   N’est-ce pas ? Et pour le fun, voici un extrait :

 

…Se marier, se marier, faut pas déconner, Faby, a rétorqué Cris, hilare et fier de son professionnalisme. Disons que c’était factice, il n’y avait pas de prêtre ni aucune autorité communale. Cette fois, c’était comme un brouillon. La semaine prochaine, ce sera plus officiel. Et pour l’occasion, monsieur Félix choisira…

   Ah, Carine-Laure, tu ne nous épargnes rien, je viens de lire le texte en entier. Comment oses-tu ? Mais comment donc oses-tu ?

   Evolution ?

   Si tu le dis…Je vois que la revue comprend une quarantaine de textes. Et pas mal de noms connus, comme toujours. Christian Nerdal, Thierry Thirionet (à qui l’on doit aussi les très belles couvertures de la revue), Gisèle Hanneuse, Laurence Amaury, Martine Rouhart, Serge Guérit, Isabelle Deliener, Marie-Claire Georges, etc. J’ajoute que pour ceux qui seraient intéressés par la revue Aura, il suffit de contacter la présidente du Cercle Clair de Luth, Gisèle Hanneuse à cette adresse : hangi91521@hotmail.com 

   Carine-Laure, très occupée en ce moment ?

   Ce mois-ci sortira un opuscule aux éditions Lamiroy, un livre collectif. Un de mes textes fera partie de l’aventure. Je parle de tout ça très bientôt. Voici le lien :

https://lamiroy.net/collections/vitrine/products/hors-serie-07-lan-2000-a-20-ans?fbclid=IwAR24fpyDVgEUhP1vlXG_yF-bzzsgc3fBizt_fYPNPSESkU6ZcZBNBjSoTkQ

 

   Et quoi d’autre ? 

   Ecriture / écriture / écriture. Et toujours promotion des deux dernières publications :

Pour infos, voici le lien vers LE TRANSFERT :

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/le-transfert--theatre--editions-chloe-des-lys--2018/37214580.html 

Et vers PUTAIN DE PAYS NOIR : 

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/putain-de-pays-noir--editions-lamiroy--collection-opuscule-/37451410.html  

Le dimanche 15 mars 2020 je serai en dédicace à Bondues, sur le stand des éditions Chloé des Lys. Bientôt les infos !

Publié dans articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 16/01/2020 21:43

Elle n'a l'air de rien cette gamine, mais il faut s'en méfier comme de l'eau qui dort ! C'est moi qui vous le dis !

C.-L.Desguin 17/01/2020 13:39

Ah ah ah, à te lire on pourrait croire que tu fus une de mes victimes. Hum hum, je réfléchis.

Edmée De Xhavée 16/01/2020 09:20

Si je comprends bien, Carine-Laure, tu as encore osé! Tu es in-cor-ri-gible. Mais c'est pour notre plus grand plaisir, hahaha!

C.-L.Desguin 16/01/2020 17:52

Oui, Edmée, une histoire atroce, comme d'habitude. Même Darwin n'en reviendrait pas. Quel bonheur de pouvoir disjoncter comme ça!

Jean-Louis Gillessen 16/01/2020 02:56

Yep, yep, bien intéressant et captivant ces infos, Carine-Laure. Toujours autant de dynamisme et d'enthousiasme, quel bonheur. Félicitations et reconnaissance à toi pour tout cela Hiiiiiiii

C.-L.Desguin 16/01/2020 08:31

Oui oui, merci cher Jean-Louis , et merci à toi pour tous ces partages sur les réseaux.