Carine-Laure Desguin dans le blog "CDUBELGE"

Publié le par christine brunet /aloys

http://cdubelge.eklablog.com/carine-laure-desguin-a180580820?fbclid=IwAR0eh3gtwpUbAFiT7kcrahMqhAA3isu0SMM8djxSI-nx4HfWkCeDeOJ7tII

http://cdubelge.eklablog.com/carine-laure-desguin-a180580820?fbclid=IwAR0eh3gtwpUbAFiT7kcrahMqhAA3isu0SMM8djxSI-nx4HfWkCeDeOJ7tII

Carine-Laure Desguin

desguin.jpgCela fait une dizaine d'années que j'ai rencontré Carine-Laure. 

A cette époque, un petit livre jaune se promenait de droite à gauche. Son titre : Rue Baraka. 

Comme je suis très curieux, j'ai voulu voir ce que racontait ce petit bouquin et j'ai été séduit par l'écriture de son auteure. Cette demoiselle qui ne quitte jamais son couvre-chef et ses mitaines m'a entraîné dans une jolie histoire.

Résultat de recherche d'images pour "rue baraka carine laure"

En 2015, le Box Théâtre oralisait cette jolie histoire sur scène. J'étais présent. 

En dix ans, j'ai rencontré Carine-Laure plusieurs fois, par hasard parfois, dans des interventions littéraires programmées également. Pourrais-je dire que nous sommes devenus amis? 

Carine-Laure est aujourd'hui lauréate de plusieurs prix littéraires. Elle écrit dans tous les domaines : nouvelles, romans, théâtre, poésie et même textes pour chansons ! 

Je viens de lire deux petits bouquins "Putain de pays noir" et "Le transfert".

Résultat de recherche d'images pour "putain de pays noir"Putain de pays noir. 

 Ce livre est un opuscule (je vous parlerai de cette collection plus tard). Il contient une seule nouvelle de 5000 mots, ce qui fait environ 10 pages A4. 

Carine-Laure habite Charleroi et sa ville tient une grande place dans sa vie. L'histoire qu'elle nous raconte ici se passe dans ce pays noir qu'elle affectionne. 

Un jour de défonce, Jérémy, un jeune toxicomane, frappe son père. Lors de sa fuite, il va rencontrer Angel, une droguée également.

Texte noir, étrange, univers de bistrot, de misère, de drogue, sorte de road movie dans les rues de Charleroi...

 

Résultat de recherche d'images pour "le transfert carine  laure"Le transfert.

Je n'ai pas l'habitude de lire des pièces de théâtre, mais, comme tout ce qu'écrit Carine-Laure m'intéresse, j'ai fait une entorse à la règle. Et je me suis pris à aimer les dialogues notamment entre un clown qui exerce dans un hôpital et un malade qui ne rit jamais. Il est d'ailleurs atteint d'une grave maladie : le non rire ! 

Une pièce en trois actes, un peu déjantée, qui a été mise en voix également par le Box Théâtre. 

Carine-Laure au pays du surréalisme...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 31/01/2020 21:15

Hommage mérité !

C.-L.Desguin 01/02/2020 02:13

Merci cher Philippe pour tous tes encouragements que je sais sincères.

Pâques 31/01/2020 18:42

Très bel article !
Une auteure avec de multiples talents.

C.-L.Desguin 31/01/2020 19:42

Merci Marcelle. Toi aussi tu es sur tous les fronts, c'est fantastique !!!

Christian Eychloma 31/01/2020 16:59

"Elle écrit dans tous les domaines : nouvelles, romans, théâtre, poésie et même textes pour chansons ! " --> Fichtre... une telle universalité littéraire suscite vraiment mon admiration !

C.-L.Desguin 31/01/2020 18:37

Comment Christian? Tu ignorais que certains de mes textes étaient interprétés par le rocker Ernest Hembersin?

Brigitte Hanappe 31/01/2020 13:48

Certains extraits de Carine-Laure, parus sur ce blog, avait déjà suscité mon envie de la lire. Ma rencontre en vis à vis avec l'auteure n'a fait que conforter cette envie." Putain de pays noir" sera ma priorité: peut-être parce que l'histoire se passe dans une région pas très éloignée de la mienne, avec des personnages qui me rappelleront sans doute certaines réalités...même si ces réalités sont engluées de noirceur...

C.-L.Desguin 31/01/2020 18:35

Merci Brigitte. Et moi j'avais envie de te parler de Aura cette revue littéraire montoise à laquelle je participe et tu vois, j'ai zappé. Ce sera pour une autre fois....Merci à toi en tout cas.

Micheline Boland 31/01/2020 08:54

Bravo, Carine-Laure ! Super article concernant tes écrits ! Cela doit te faire chaud au cœur et peut-être alléger un peu ton chemin dans les moments plus difficiles que tu traverses sûrement suite au décès de tes parents

C.-L.Desguin 31/01/2020 09:44

Merci Micheline, inutile de me rappeler cette triste histoire. Belle journée à toi.

Edmée De Xhavée 31/01/2020 08:49

C'est toujours agréable quand un autre membre du foyer littéraire CDL en lit un autre et le présente... Merci Philippe et merci Carine-Laure!

C.-L.Desguin 31/01/2020 09:42

Ah oui Edmée, quel beau cadeau que celui-là.