Gérard Le Goff en invité de notre blog pour "La note verte", un recueil de poèmes et de textes courts consacrés à la Côte d'Emeraude

Publié le par christine brunet /aloys

 

Extrait de La note verte

 

Anse du domaine de Montmarin

 

En l’an de grâce 1760, Aaron Magon fit construire cette folie en bord de Rance, sur l’actuel territoire de la commune de Pleurtuit. Cet élégant château se distingue des malouinières par sa situation sur la rive gauche quand celles-ci, à l’austère architecture, furent édifiées sur la berge opposée, plus à portée de la ville close de Saint-Malo.

La famille Magon céda la propriété à Benjamin Dubois, armateur. Cet homme sut tirer profit de l’important marnage observé à cet endroit du cours fluvial. Il imagina un chantier naval. Nombre de vaisseaux furent construits ici, dont ceux de Bougainville, l’explorateur féru de botanique. Grâce à ces activités maritimes, les jardins de Montmarin s'enrichirent de collections de plantes exotiques.

Les propriétaires successifs n’eurent de cesse d’embellir les lieux. Aujourd’hui, l’ensemble du domaine est classé dans les prestigieux répertoires des monuments et jardins historiques.

 

Te souviens-tu de ce beau jour des agapanthes ?

L’été consumait sa douceur bleue sur la rive,

Que l’on gagnait en foulant des terrasses déclives

Au vu de lions songeurs, dans l’odeur de la menthe,

 

Le parfum de fleurs naïves et le chant d’une grive.

Un château au bois dormant dans l’ombre poudroyante

Bruissait d’échos de courses sous la soie scintillante

D’un ciel d’abîme creusant les mers à la dérive.

 

Dehors, des allées tranquilles semblaient nous attendre,

Traçant sans le savoir une rêveuse carte du tendre.

Le pâle azur des ombelles contre les amarantes,

 

Loin du musc de l’ive, du parme des bougainvillées,

A un océan près, bénit nos âmes liées.

Et par la voix du vent, tu étais mon amante.

 

(Pleurtuit)

Publié dans l'invité d'Aloys

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Micheline Boland 17/12/2019 07:43

Un beau sonnet ! Bravo !

C.-L.Desguin 17/12/2019 05:01

Gérard Le Goff, artiste protéïforme.

Jean-Louis Gillessen 17/12/2019 02:34

De la véritable orfèvrerie, félicitations.