Gaëtan Debiève "Souvenirs d'un Soldat de la grande Guerre"

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

 

Je me prénomme Gaëtan, je suis né le 4 juillet 1970, je suis titulaire d’un graduat en droit et je suis fonctionnaire depuis 1994.

 

Passionné de bandes dessinées, j’adore lire et parmi mes lectures préférées on trouve quelques poètes, mon préféré étant François Villon. Je m’intéresse aussi beaucoup à l’histoire et je passe de nombreuses heures à utiliser cet outil merveilleux lorsque l’on sait s’en servir qu’est internet pour rechercher et lire des articles sur l’histoire, sur le mode de vie dans nos régions à l’antiquité ou au moyen-âge, sur l’évolution du droit, sur l’évolution des mœurs. J’aime aussi beaucoup l’histoire militaire mais même après avoir lu des milliers et des milliers de lignes sur le sujet je continue sans cesse mes recherches afin d’approfondir mes connaissances.

La lecture conduisant parfois à l’écriture, c’est tout naturellement que depuis de nombreuses années je compose des poèmes sur nombre de sujets allant de mes impressions quotidiennes au temps qui passe, aux saisons qui s’écoulent ou encore sur la nature. En 2015, j’ai eu la chance de voir un recueil de poèmes intitulé « Cette Poésie-là » publié aux éditions Chloé des Lys.

Je possédais à la maison une collection de médailles militaires toutes reçues par mon arrière-grand-père qui avait été jeune combattant sur le front de l’Yser durant la première guerre et, enfant, j’entendais parler de cet aïeul que je n’ai pas connu directement. Ma grand-mère, sa fille, m’en parlait et racontait les souvenirs qu’il avait partagés avec sa famille après son retour de la guerre.

C’est donc tout naturellement, en ces temps de commémoration du premier centenaire de cette terrible guerre que je me suis mis à l’écriture de ce roman en ma basant sur les récits qui, de manière indirecte, étaient arrivés jusqu’à moi et j’ai couché sur le papier l’histoire de cet arrière-grand-père.

Le roman ainsi écrit qui s’intitule Souvenirs d’un Soldat de la grande Guerre vient maintenant d’être publié chez Chloé des Lys.

D’autres projets d’écriture me trottent dans la tête mais je manque parfois de temps pour faire tout ce qui me tient à cœur. Qui sait ? Un jour peut-être … 

Résumé : 

 

René a été mobilisé à vingt-deux ans alors qu’il venait de terminer son service militaire et il a été envoyé sur le front de l’Yser dans une unité de ligne. Là, dans cet enfer de froid, de faim, de métal hurlant, de feu et de mort il survit et combat auprès de ses pairs, soldats issus de toutes les classes sociales et de toutes les régions de Belgique.

On attend de lui qu’il tue et qu’il le fasse du mieux qu’il peut sans se faire tuer en retour.

Il combat, survit, obéit et tue, s’appliquant à réaliser cette tâche qui constitue maintenant son lot quotidien.

 

Extrait : 

 

« Dans les tranchées, les odeurs des soldats ne sont pas les plus incommodantes car elles se mêlent à l’odeur pestilentielle qui se dégage des nombreux cadavres en décomposition qui jonchent le no man’s land, mélange de corps et de parties de corps d’hommes parsemés de débris animaux, jambes de cheval, pattes de vaches, chiens éventrés, tous réunis dans la mort, pourrissant à même le sol sans que personne ne puisse intervenir pour les enterrer et donner à ces malheureux êtres qui ont tout perdu même la vie une sépulture digne de ce nom. »

Publié dans Présentations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 30/11/2019 21:36

Voilà un livre qui m'intéresse surtout s'il est basé sur des faits réels. J'aime ça !

Brigitte Hanappe 30/11/2019 16:37

Une petite replongée dans l'histoire de cette terrible guerre avec le vécu personnel d'un soldat... C'est intéressant car se rappeler de notre passé est si important..

Jean)François Foulon 29/11/2019 13:04

C'est amusant, car je viens de commencer un mansucrit dont un des thèmes sera justement ces combats de 14-18. Comme quoi le passé fait bien partie de nous.