Le blog "Un livre dans la poche" a chroniqué "Mamie Paulette", le second ouvrage de Séverine Baaziz

Publié le par christine brunet /aloys

https://unlivredanslapoche.home.blog/2019/08/13/mamie-paulette-severine-baaziz/?fbclid=IwAR3lhrwNWcqdhb-jkhcnq-T6x7Uw71sK7vTIaRryu4ICkAOnSqaDm6S9V34

https://unlivredanslapoche.home.blog/2019/08/13/mamie-paulette-severine-baaziz/?fbclid=IwAR3lhrwNWcqdhb-jkhcnq-T6x7Uw71sK7vTIaRryu4ICkAOnSqaDm6S9V34

 

 

En 2 mots : En Lorraine, l’histoire d’une cohabitation intergénérationnelle houleuse : à la mort de son mari, Paulette, 84 ans, échoue chez son fils et sa belle-fille, un couple guindé et maniaque au possible. Elle y retrouve également Jules, son petit-fils, un adolescent nonchalant et taciturne. Dans cette maison étincelante, figée comme dans un musée, l’image de la  famille parfaite n’est en fait que pure apparence : personne ne se parle ni ne prend le temps de prêter véritablement attention aux autres, chacun étant focalisé sur ses propres préoccupations. Jules, harcelé au collège, rumine des idées noires, tandis que sa mère met un point d’honneur à ce que son intérieur soit parfait pour masquer les angoisses qui la ronge. L’arrivée de Paulette et de son fort caractère va bousculer les si précieuses habitudes de la famille Chédart…

Mon avis : un roman où l’inattendu règne en maître! Sous l’apparence d’un feel good mettant en scène une grand-mère acariâtre faisant tourner en bourrique ses proches, Séverine Baaziz livre ici un roman tragi-comique plein de surprises, le suspens s’invitant même au rendez-vous en toute fin de lecture.

Un vrai potentiel comique se dégage avec des scènes cocasses et loufoques, notamment lorsque l’autrice raille les travers du couple de quinquagénaire formé par Philibert et Marion, délicieusement caricaturaux. Paulette, personnage ô combien haut en couleur et non conventionnel, m’a beaucoup fait rire bien sûr, en particulier de par l’ardeur qu’elle met à gâcher la vie de sa belle-fille. Elle m’a aussi touché de par sa fragilité, sa volonté et son attachement à ses proches, sous des dehors bourrus.

La solitude de cette dame âgée, qui n’attend plus rien de la vie, mais qui se découvre une complicité avec son petit-fils, lui-même bien seul, constitue la matrice du roman. Le lien fort et puissant qu’ils tissent tout au long de l’histoire, jusqu’aux dernières pages, bouleversantes, m’a touché et ému. Le roman, en apparence drôle et léger, aborde ainsi des sujets plus profonds : la fin de vie, le mal-être, la solitude, etc.

Les chapitres courts amènent du rythme et l’histoire ne connait pas de temps mort. Bref, j’ai vraiment passé un agréable moment avec la famille Chédart, aussi dysfonctionnelle soit-elle!

Publié dans avis de blogs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antonia Iliescu 01/10/2019 11:23

La chanson "Les vieux" de Brel accompagnerait bien cette présentation. Félicitations, Séverine !
(https://www.youtube.com/watch?v=jDh9UeoIOjA)

Christian Eychloma 28/09/2019 16:40

Bravo ! La "cohabitation intergénérationnelle", sujet inépuisable... J'ai personnellement assez souvent vécu dans une (grande...) maison où se côtoyaient trois générations (plus moi-même, alors très jeune !) : mon arrière grand-mère maternelle qui m'a en grande partie élevé (et à laquelle je rends hommage dans mon dernier roman publié), ma grand-mère maternelle, et deux de mes tantes, soeurs de ma mère qui habitait ailleurs avec mon père. Inutile de dire que que ce n'était pas toujours "un long fleuve tranquille" ! :))

Jean-Louis Gillessen 28/09/2019 14:50

Une très juste note de lecture qui dit bien le contenu ainsi que l'"autrice", comme mentionné. Félicitations encore à toi, Séverine, pour la création de ces personnages, le fil conducteur et tous les ingrédients réunis dans ton roman qui a rencontré , rencontre encore le succès mérité.

Séverine Baaziz 28/09/2019 15:57

Oups... intarissables.

Séverine Baaziz 28/09/2019 15:55

"Mamie Paulette" a su rencontrer les lecteurs capables d'être touchés par son histoire. C'est une chance formidable. Merci, Jean-Louis, pour tes intarrissables encouragements à mon égard. Et excellent week-end !!!

C.-L.Desguin 28/09/2019 09:34

Un livre qui remporte son succès et c'est mérité.

Séverine Baaziz 28/09/2019 11:30

Oh, merci beaucoup, Carine-Laure ! Je te souhaite un excellent week-end !

Edmée De Xhavée 28/09/2019 08:56

Je soupçonne qu'il y a plein de niveaux de lecture dans ce livre qui doit se lire le sourire aux lèvres... même si peut-être il se crispe :)

Séverine Baaziz 28/09/2019 11:28

Perspicacité, quand tu nous tiens ;) Bises, Edmée !

Philippe D 28/09/2019 07:24

Une lecture avec laquelle on passe d'excellents moments, en effet !
Bon weekend à tous.

Séverine Baaziz 28/09/2019 11:26

Merci, Philippe ! Et excellent week-end à toi aussi !