"D’écrire ces deux vies…", une poésie signée Carine-Laure Desguin, extraite de son recueil "Spirales urbaines"

Publié le par christine brunet /aloys

 

D’écrire ces deux vies…

 

 

 

Dépêchons-nous d'écrire ces deux vies

Ces instants de soleil ou de vent ou de pluie

Dépêchons-nous d'écrire tous ces mots

Avant qu'ils ne s'oublient

Et finissent en sanglots

 

Collons - les sur les murs

Sur les portes n'importe où

Je le sais les blessures

Sonnent en coup de grisou

 

Collons vite ces moments de nous deux

Ces souffles courts ces instants indécis

Quand vous disiez je veux

De vous dix minutes de sursis

 

Oui je voudrais monsieur les peindre sur les murs

Tous vos regards de feux je ne le savais pas

Que c'était vous le soldat sous l'armure

Celui qui maîtrisait mon corps sans le moindre faux pas ...

 

Carine-Laure Desguin

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Serge Guérit 21/10/2019 00:03

Mais c'est du Carine-L'or !!!! J'adooore !!!!

C.-L.Desguin 27/10/2019 12:45

Merci Serge!

Philippe D 20/10/2019 09:11

Moi qui ne suis pas attiré par la poésie, j'aime beaucoup ce texte.
Merci, Carine-Laure.

C.-L. Desguin 20/10/2019 12:54

Merci cher Phil et bon dimanche. Des textes inclus dans Spirales Urbaines.

Jean-Louis GIllessen 19/10/2019 15:03

A nouveau ce romantisme par toi ressuscité, Carine-Laure, quel pied ! Tu dis tellement bien les instants des amours traversées, les attirances, les doutes et les passions, les mots adressés à l'autre comme un devoir, un besoin, un passage obligé. Je réitère ma comparaison avec les lettres échangées entre De Musset et Georges Sand, ou tant d'autres encore. Merci pour ces textes poétiques autant de petits bijoux et félicitations. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

C.-L.Desguin 19/10/2019 17:58

Merci cher Jean-Louis, je t'avoue que dans ce style-là je n'ai écrit que cette série-là...

Micheline Boland 19/10/2019 11:32

Magnifique !

C.-L.Desguin 19/10/2019 12:49

Merci Micheline et bises à tous les deux.

Edmée De Xhavée 19/10/2019 09:34

PLus je lis tes poèmes de cette veine et plus je me dis que finalement... j'aime la poésie. Car il y a tant de battements de coeur, de battement de sang, de grand bonheur qui se vit avec gourmandise au présent... Bravo!

C.-L.Desguin 19/10/2019 12:48

Que dire de plus à part eh oui ...

Christian Eychloma 19/10/2019 09:13

Carpe diem... Bravo !

C.-L.Desguin 19/10/2019 12:48

Merci cher Christian et bon we!