Grand-mère est partie avec un militaire Conte à quatre mains écrit avec Micheline Boland

Publié le par christine brunet /aloys

Grand-mère est partie avec un militaire

Conte à quatre mains écrit avec Micheline Boland


 

Tous les jours, grand-mère sortait de chez elle et allait chez le marchand de journaux situé à une centaine de mètres. Tous les jours, elle achetait les deux mêmes gazettes. Tous les jours, elle lisait et relisait les articles concernant les attentats récents ou anciens qui avaient eu lieu de par le monde. La perspective d'un attentat l'effrayait tant !


 

Quand elle sortait de chez elle pour faire ses courses, en plus de son grand parapluie, elle emportait toujours un couteau, une bombe au poivre et un sifflet. Dès qu'elle avait mis un pied hors de chez elle, elle était aux aguets. Dès que quelqu'un d'inconnu se présentait devant elle, elle faisait un détour pour l'éviter.


 

Ce jour-là, elle doit se rendre au centre commercial pour déjeuner avec Benjamin, son petit-fils. À quatorze heures, Benjamin la quitte car il doit reprendre son travail au collège. Et voilà grand-mère toute pâle qui tremblote. Elle ne sait plus par où aller pour rejoindre l'arrêt du tram ! Elle s'affole : " À l'aide, à l'aide."


 

Un bel homme, jeune, grand, costaud lui propose son aide.

"Calmez-vous ! Je suis là… Il n'y a rien à craindre ! Où voulez-vous vous rendre ?"


 

Et c'est ainsi que grand-mère est partie avec un militaire jusqu'à l'arrêt du tram.


 


 

Louis Delville

Publié dans Nouvelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louis Delville 17/05/2019 17:11

Merci pour ces précieux commentaires !

Brigitte Hanappe 17/05/2019 13:32

un bel extrait: le comportement craintif de cette brave grand-mère que j'imagine toute peureuse mais gentille, m'attendrit dès les premières lignes et soudain, je m'interroge ...inquiète pour la suite. Que va-'il lui arriver ? Bref, on a envie de savoir8

CATHIE LOUVET 17/05/2019 12:12

Et après? Que s'est-il passé? Ma curiosité est éveillée mais il va falloir que j'imagine toute seule la suite.Un grand merci pour ce petit moment d eplaisir

Philippe D 16/05/2019 21:20

Et moi qui pensais que grand-mère avait quitté grand-père pour un jeune militaire !

Micheline Boland 16/05/2019 20:18

Louis et moi vous remercions, Edmée et Séverine.

Séverine Baaziz 16/05/2019 10:37

J'adore la chute, tout en tendresse ;-)))

Edmée De Xhavée 16/05/2019 08:52

C'est délicieux :) Ca me rappelle mes frères et soeur, petits, lorsque mon père avait loué une villa en Ardennes pour les vacances, car ils revenaient d'Afrique. Les trois petits partaient pêcher des alevins, faisaient du vélo, couraient dans les bois... Un jour ils n'étaient pas là à l'heure pour le repas, on les appelait, ils sont arrivés rouges de plaisir en courant, et ma petite soeur a dit "on était au café!". Ils y jouaient au baby foot...