Une lecture de "Ici ou au-delà", de Philippe Desterbecq signée Carine-Laure Desguin

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

 

Après lecture de deux pages de cet Ici et au-delà, j'ai envie de refermer ce bouquin. Basta. Fuck le pathos. L'impression de sombrer illico dans la déprime. Et puis, je sais pas, le soleil qui se pointe, le chat qui miaule ? même pas. Cette amitié entre Lisette et Adèle m'intrigue et les pages se tournent toutes seules. Une nouvelle en appelle une autre et je vis cette lecture comme une espèce de suspens, m'amusant à deviner quel personnage rebondirait dans le texte suivant et comment et pourquoi et surtout avec qui. Quels liens entre les retrouvailles de ces jumelles, Valérie et Line, et "Sauvée", la troisième nouvelle ?

 

Philippe Desterbecq manie ce genre si particulier, celui de la nouvelle avec brio maestro ou que sais-je, c'est comme on veut mais on me comprend (j'espère).

Ce livre c'est cent quarante-cinq pages fell good, six longs textes qui sont le reflet de la vie de tout un chacun, des relations humaines que nous tissons les uns avec les autres, de nos émotions profondes, de nos questionnements. Il y a du suspens (mais oui, qui donc me contrariera?), des rebondissements, des moments de grande tendresse, et de mystérieux points d’interrogation. Notons que ces textes sont inspirés d’un fait réel, un atout en plus !

 

On aimera (ou pas) les sympathiques clins d’œil à des œuvres d’autres artistes (Véronique Biefnot, Franck Andriat, Laurent Gounelle, Garou, Jean-Jacques Goldman), et l’on tombera en amour (ça c’est certain) pour ce kangourou, celui que vous voyez tout fier poser sur la photo de couverture. Cet héroïque et généreux (ah tiens pourquoi généreux ?) marsupial existe vraiment. Ici ! Et pour l’au-delà, eh bien, ouvrez ce livre édité aux éditions Chloé des Lys, une maison d’édition indépendante qui vient de fêter ses vingt ans d’existence, et vous lirez six très beaux textes feel good.

Carine-Laure Desguin

http://carineldesguin.canalblog.com

 

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Micheline Boland 01/05/2019 09:47

Superbe note de lecture !

C.-L.Desguin 01/05/2019 09:53

Merci Micheline et amitié à vous deux.

Christian Eychloma 01/05/2019 09:17

"Philippe Desterbecq manie ce genre si particulier, celui de la nouvelle, avec brio" : et en plus, des nouvelles qui sont liées et le tout basé sur des histoires vraies... Chapeau ! Pour m'être un tout petit peu essayé à la nouvelle, je sais à quel point c'est un genre difficile !
Et bravo pour cette chronique, Carine !

C.-L.Desguin 01/05/2019 09:52

Merci Christian. Oui je trouvais que c'était particulier et Philippe Desterbecq est un nouvelliste hors pair. Très grand lecteur aussi, il gère plusieurs blogs.

Philippe D 01/05/2019 07:57

Merci pour ce joli billet, Carine-Laure. Il faut aussi savoir que ces histoires sont vraies, du moins la base, car j'ai brodé une vie autour des personnages.

C.-L.Desguin 01/05/2019 09:51

Bonjour cher Phil, oui, j'ai bien compris cela et l'ai stipulé dans la note de lecture. Une bien belle idée que voilà, des nouvelles issues d'un fait réel et toutes reliées par un fil conducteur. Du grand art, monsieur le professeur! Bz et au plaisir de se revoir.