Michel Del-Guidice en invité du blog Aloys avec son ouvrage "Planète noire"

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

Christine Brunet a lu "Planète noire" de Michel Del-Guidice

 

Couverture noire pour un thriller post-apocalyptique surprenant à plus d'un titre pour qui a déjà lu du "Del-Guidice".

"Planète noire" est un texte noir, violent voire ultra violent (trop pour moi, je dois l'avouer) ; les personnages sont déshumanisés (ils cherchent à survivre, mais à quel prix ?)... On découvre, au fil des lignes, une écriture très masculine et chaotique qui colle à l'atmosphère, un environnement sauvage et destructeur (autant que détruit) : l'auteur refuse tout espoir aux êtres qu'il a créés ce qui oblige le lecteur à prendre du recul pour ne pas sombrer.

"L'homme est un méchant animal" a écrit Molière : pour cet ouvrage, prenez la citation au pied de la lettre. On sort groggy de cette plongée sans issue.

Attention : Michel Del-Guidice nous propose une descente aux enfers qui ne convient qu'à un public adulte et averti et, en aucun cas, à des lecteurs adolescents adeptes des univers post-apocalyptiques d'Emmy Laybourne ou de Susan Beth. 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

Publié dans l'invité d'Aloys

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 28/04/2019 21:26

Sans doute trop violent pour moi...

Edmée De Xhavée 28/04/2019 09:15

Le jugement du juge est donc sans appel (Giudice = juge) et sans espoir. C'est une planète noire comme un trou noir :D

C.-L.Desguin 28/04/2019 08:15

Je vis au Pays Noir, c'est dimanche et il pleut. Je lis ça. Je retourne de ce pas dans mes plumes, la vie est moche et sans aucune issue, décidément.