Philippe Desterbecq nous présente son premier roman « Dans un grand champ de nuages blancs ».

Publié le par christine brunet /aloys

 

Après avoir publié deux contes pour enfants (« L’étoile magique » suivi du « Livre magique ») et un recueil de nouvelles (« Ici ou au-delà ») aux éditions Chloé des Lys, j’ai eu envie de passer au roman.

Je me suis lancé, grâce à une idée de départ, sans savoir où j’allais arriver et donc si ce roman allait aboutir. Finalement, le texte m’a semblé tenir la route et j’ai envoyé mon manuscrit à différentes maisons d’éditions.

Mon livre a été accepté par les éditions du Saule que je remercie ici.

C’est l’histoire d’Alex, un garçon mort avant d’exister puisque, dès le début du bouquin, il se fait renverser par une camionnette et meurt sur le coup. Il se retrouve alors « dans un grand champ de nuages blancs » où il ne se plaît pas du tout. Il veut à tout prix sortir de là et revenir sur Terre.

Une voix l’interpelle et lui dit qu’il peut redescendre sur Terre à condition de réaliser quelques missions.

Alex accepte sans hésiter, mais il ne sait pas ce qui l’attend…

Le mot de l’éditeur :

Poignant et sincère, ce livre donne de l’espoir. Il aborde la mort sous un angle différent. L’auteur vous livre la vie et les sentiments de ce jeune homme et des autres personnages avec tellement de justesse que vous vous laissez emporter dans leur univers, dans leurs ressentis.

L’avis de lecteurs :

* Dans un grand champ de nuages blancs est un très joli roman, qui m'a charmé de la première à la dernière page.
L'écriture est fluide, l'auteur emploie les mots justes et nous avons là un joli roman, touchant, mais sans pour autant être larmoyant… même si j'avoue avoir eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises, notamment à la fin.
Je suis ravie d'avoir dévoré ce roman, qui mérite un très joli cinq étoiles ? ( Coquinnette 1974 )

* J'ai tellement bien fait de me lancer dans ce texte ! Il est juste superbe. Déjà, en voyant la couverture, j'ai été intriguée : elle était épurée et donnait une impression de « Paradis », ce qui était un peu sous-entendu par le titre aussi.(MerryFantasy)

* Un petit roman qui se lit d'une seule traite, on ouvre le livre, on le commence, et puis on ne peut arrêter avant la fin.
L'auteur a une belle plume, des mots écrits avec son cœur, vous le réaliserez en faisant cette lecture. Il m'a embarqué solidement dans l'histoire, qui pourrait à première vue être triste, mais elle ne l'est pas, touchante, émouvante, oui, mais pas triste.

PS Je suis en train d’écrire la suite des aventures de mon héros. 

Publié dans l'invité d'Aloys

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 13/03/2019 20:05

Merci à Christine de m'avoir permis de présenter mon nouveau bébé.
Merci à Séverine de m'avoir déjà lu ... et d'avoir apprécié mes mots.
Merci à tous ceux qui s'y intéressent de près ou de loin.

Séverine Baaziz 13/03/2019 14:08

Un billet qui tombe à pic, j'ai fini de lire ce roman il y a tout juste quelques jours... Et, j'ai beaucoup aimé ! Je le conseille à tous les amateurs du genre, et à tous ceux qui souhaiteraient simplement passer un fort agréable moment ! Bravo Philippe et que le succès que tu mérites soit au rendez-vous \O/ \O/ \O/

Micheline Boland 13/03/2019 10:07

Bravo Philippe !

Edmée De Xhavée 13/03/2019 08:37

Je ne doute pas de la sensibilité de Philippe, qu'on ne doit pas creuser pour trouver. Et ce thème est naturellement prenant, et a pris tes premières lectrices en tout cas... Bravo!

C.-L.Desguin 13/03/2019 07:43

On en fera un feuilleton de cette histoire-là. Ben pourquoi pas?

Jean Louis Gillessen 13/03/2019 01:53

Prometteur, ton livre, Philippe ... Direct, par association de pensées, surgit la chanson de Michel Berger. Ton synopsis pourtant montre une toute autre vision . L'angle choisi est interpellant et séduit. Comme un chemin inversé ... Envie d'en connaître plus et de suivre les itinéraires que tu nous as tracés, suggérés dans ton roman . Bravo à toi.