Le transfert de Carine-Laure Desguin (lu par Edmée De Xhavée)

Publié le par christine brunet /aloys

 

Je l’ai lu, je l’ai lu, presque d’une traite, et je peux vous dire que… ô lecteur qui entre dans ces pages, abandonne toutes tes certitudes, tu es parti pour un voyage dont tu pourrais ne pas revenir autrement que dans une clé USB…

On rit, mais un peu jaune quand même. Il est interdit pourtant de ne pas rire du clown, car ce rire-là est un passeport pour le maintien de l’existence des malades. On ne rit pas ? Oups, inexistence programmée. L’infirmière, drillée comme une femme-robot sortie d’un film de science-fiction, elle connait tout le savoir-vivre de ce nouveau monde, mais le médecin, lui… il patauge encore et emploie, le vilain malappris, des mots censurés par le politically correct en vogue dans un nouvel univers aux codes incontournables. C’est pour le bien de tous.

On assiste à un instant entre deux réalités, le pont étant le transfert.

La programmation. Inexorable, sans pitié, sans états d’âme, c’est la règle hein, qu’y faire ? Car il n’est pire maladie que la non-conformité, et il faut éradiquer, empêcher la contagion, la résistance, les ruses d’un malade qui soudain dit avoir une folle envie de rire… Que nenni, l’infirmière que rien ne détourne de son devoir sacré ne laissera pas le médecin lui parler de ces choses dérisoires, humaines, compatissantes.

Futuriste ? Heuuuu… c’est au tournant, c’est pour ça qu’on rit, oui, mais de plus en plus jaune…

 

Chloé des lys, 15,70 euros et 74 pages de bonheur aigre-doux, y-comprise une préface d’Eric Allard

 

Edmée de Xhavée

 

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fargier Marie-Noëlle 17/02/2019 21:11

Un petit extrait serait le bienvenu. Merci d'avance :)

C.-L. Desguin 19/02/2019 18:25

Mais que voilà une bonne idée!

Micheline Boland 17/02/2019 09:50

Tout ça attise ma curiosité !

C.-L. Desguin 17/02/2019 16:32

Je te comprends, Micheline :D Et merci de ton intérêt pour cette publication. Amitiés à vous deux.

Jean Destrée 16/02/2019 19:05

Comme j'ai eu le privilège de lire et de lui commenter "Le transfert" à l'état de manuscrit, je redis mon intérêt pour cette oeuvre dérangeante dans son approche très interpellante des rapports humains.
Je t'embrasse.

C.-L. Desguin 16/02/2019 21:03

Merci Jean, je vais rechercher ton commentaire!

Christina Previ(otto) 16/02/2019 15:41

Waouh! Intriguant à souhait !

C.-L. Desguin 16/02/2019 21:03

Oui, Christina, oui!

Edmée De Xhavée 16/02/2019 09:17

Mais qui voilà à l'honneur? :D

C.-L. Desguin 16/02/2019 11:26

Merci Edmée, j'espère que tu n'as pas trop mal à la tête, ce serait dommage de ne pas profiter de cette journée ensoleillée!