Bob Boutique nous propose un extrait de "BLUFF", son dernier thriller

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

  • Ah quand même ! Voilà une heure que j’essaie de te joindre… Impossible d’obtenir une connexion. Tu es où ?

Lieve est accoudée en nuisette à la table de la cuisine et observe l’écran de son Mac, tout heureuse de retrouver son homme étendu sur un lit d’une personne, le visage encore chiffonné de sommeil.

  • Dans ma cabine, mon amour. Oh je vois que tu as fait du café, tu peux me servir une tasse s’il te plaît ?

Elle rit

  • Quelle heure est-il (en bâillant) ?

  • Deux heures du matin. Je t’ai réveillé ?

  • Bof, je suis sorti cette nuit sur le deck pour prendre l’air et crois-moi, ça soufflait grave ! De longues bourrasques chargées d’écume et une odeur iodée pas désagréable. J’ai contemplé tout un temps le sillage lumineux qui courrait le long de la coque puis suis retourné au pieu, pas le moment de prendre froid.

  • C’est comment, le Norröna ?

  • Immense, cinq ponts superposés, mille cinq cents passagers et, en bas, un parking de huit cents places. Des mobil homes, des voitures, des motos, des vélos… Une vraie petite ville qui fend l’Océan en sautant sur les vagues.

  • T’as pas le mal de mer ?

  • Connais pas.

  • Tu es où ?

  • On devrait approcher des îles Féroé. On a quitté le Jutland1hier matin, vers huit heures trente, et depuis je glande. Je marche dans les couloirs en me tenant aux parois, car ça tangue pas mal ; quand tu prends un café au bar, tu dois le tenir d’une main pour qu’il ne traverse pas le comptoir… Je lis, l’histoire et la géographie de l’Islande. Je connais tout, les Vikings, les geysers…

Lieve se marre en se mirant dans le reflet de la fenêtre de la cuisine (dehors il fait nuit noire) et harcèle son mec de mille questions.

  • C’est comment ta cabine, montre-moi ! Tu es seul au moins ?

Le Bouledogue dirige la cam de son portable autour de lui.

… Waouh ! Tu as deux hublots qui donnent sur l’eau.

  • Et la télé. J’ai regardé un film avant de dormir, « Valerian et la cité des mille planètes ».

  • Le film de Besson. C’est comment ?

  • Trop, trop d’images de synthèses, trop de boum boum, trop de poursuites de modules supersoniques, trop long… J’ai coupé en cours de route…

 

 

1 Hirtshals, petit port du Jutland, dans le nord du Danemark, d’où part trois fois par semaines un ferry qui rejoint l’est de l’Islande à Seyoisfjordur, en passant par les iles Féroé.

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Micheline Boland 17/02/2019 09:52

Je reconnais bien là le style de Bob. C'est très vivant et les dialogues sont percutants.

Edmée De Xhavée 17/02/2019 09:01

Ah les voici qui roucoulent par écrans interposés, les deux amoureux! Il va de soi que je lirai volontiers l'évolution de leur romance et surtout... le thème de Bluff exploré par notre Bob!