"LA VOIX EST LA FLEUR DE LA BEAUTÉ", une nouvelle signée Louis Delville

Publié le par christine brunet /aloys

 

"LA VOIX EST LA FLEUR DE LA BEAUTÉ"


 

C'est à l'opéra que cette phrase de Montaigne m'est revenue en tête. Je l'avais entendue mille fois, serinée par mon professeur de chant et puis les années passant, elle était sortie de ma mémoire.
 

Ce soir-là, Carmen avait déclenché des applaudissements nourris. La cantatrice avait une fois de plus fasciné son public. Et pourtant…
 

Élisabeth Longo n'avait rien d'une jolie femme. Elle était mince, trop mince. Elle était grande, trop grande. Elle était laide, très laide. Son nez interminable. Ses oreilles décollées sont dissimulées à grand-peine sous ses cheveux à la couleur indéfinie. Bref tout le contraire des "Carmen" flamboyantes que nous connaissons toutes et tous.
 

Mais dès qu'elle ouvrait la bouche "la Longo", comme l'appelaient les journalistes, faisait taire les critiques.

 

Ce soir-là, le miracle s'était une fois de plus accompli. Oublié le nez, oubliées les oreilles, oubliés les cheveux. Il n'y avait plus que Carmen sur scène, belle, superbe, envoûtante.
 

Une fois de plus, le maître avait raison : la voix est la fleur de la beauté.


 


 

Louis Delville

Blog : http://louis.quenpensez-vous.blogspot.com/

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louis 19/03/2019 19:13

Merci Séverine !

Séverine Baaziz 19/03/2019 15:45

Ca me fait penser à la chanson "Les fleurs" de Clara Luciani que j'aime beaucoup. Et à ses paroles :
"...Je pense aux fleurs
Et c'est bête
Mais j'envie leur beauté muette..."
Une jolie nouvelle, sinon, merci Louis ! ;-)