Edmée de Xhavée a lu "L'Epervière et autres nouvelles " de Laure Hadrien

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

J’ai lu L’ Épervière et autres nouvelles, de Laure Hadrien – Edmée De Xhavée


 

Je suis les nouvelles de Laure Hadrien sur son blog. Fidèlement. Leur atmosphère particulière m’est désormais familière : des personnages à la fois anodins, oui, mais bien à part dans ce moment précis de leur vie ou sur le chemin de celle-ci. Des gens qu’on ne remarque pas de façon aiguë, sauf si on s’y frotte – et souvent s’y pique.

Ici, neuf nouvelles pour les rencontrer, ces étranges autres, étranges pour un moment ou pour toute leur existence.

Un été à t’attendre… Une attente qui a le poids du manque, la respiration en suspens, l’espoir papillonnant autour de chaque instant de ce pourtant si bel été provençal, l’air chaud remué par le vol des bourdons, les jambes griffées par les ronciers du sentier, les lézards verts et furtifs se faisant coup de fouet au sol…

La femme de ménage… Une vie qui était à l’arrêt, séchée entre les pages du passé. Un passé abandonné, objets et noms des amants autrefois aimés désormais recouverts d’un voile ternissant le tout. Mais la femme de ménage fait plus que prendre les poussières et cirer, elle remet couleurs et odeurs, appétit, légèreté… beauté et vie. Mais il suffit parfois d’une déception de trop et de quelques pétales de roses pour résumer une existence.

Un dimanche à Chaville… Le temps des coquelicots et du blé vert. Une rencontre que l’on rêve, que l’on imagine, que l’on détaille pour mieux s’en réjouir. L’amant sur le quai de la gare, le toucher de sa main dans les cheveux, et puis la joie de découvrir Chaville. On se souvient du grand-père, de l’amour infini du grand-père…qu’elle aimait tant mais que pourtant…

L’épervière… Il est élusif, elle décèle en lui la peur de l’autre, et elle sait qu’avec amour et patience, elle l’apprivoisera. Elle avance, il recule, puis fait un pas timide. Elle le persuade de son inoffensivité, elle ne veut que peu de choses, et a besoin de tant lui donner. Elle, elle n’aime pas la solitude, il ne peut donc pas s’y trouver bien non plus, et elle est mieux outillée que lui pour qu’ensemble ils puissent fleurir…

Le voisin… Une maison à la campagne, pour s’y repaître de l’odeur de l’herbe chaude ou fraichement coupée, du chant des oiseaux, du bruissement des feuilles. C’était sans compter avec le voisin, dont le jardin retentit des bruits de multiples moteurs tailleurs, broyeurs, coupeurs toute la semaine et envoie des volutes de graisse de BBQ le dimanche.

Ella… Chandolin. Le village où est morte Ella Maillart. Une promenade, une rupture, une grande respiration.

Le ballon-clown… Bricolage d’école. Un enfant fier, une mère encombrée. Un sauvetage fait au mieux. Et des sourires.

Le piano interdit… Une « adolescente éraflée qui se grise des battements de son cœur »… Un piano qu’elle ne peut toucher. Et pourtant, elle le sait, la musique, c’est à elle. 25 ans après, le passé revient, avec l’amour qui a manqué.

Un lac… Un mari aux contours gris, des enfants qui criaillent. Ah, quand le mariage a perdu son impatience et ses fous-rires et se limite au « c’est la vie, c’est ainsi pour tout le monde »… Et puis un regard que l’on croise, beau comme un lac. Rêveries et réveil. Et cependant…

 

EDMEE DE XHAVEE

 

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Louis Gillessen 16/07/2018 15:49

Courts résumés poétiques et frais avec les mots qu'il faut pour nous sensibiliser à ces univers de Laure Hadrien : beau et attirant ce tout. Bravo Edmée pour ce rendu.

Pâques 16/07/2018 15:30

Justement je viens de le lire ! ;-)
Que dire de plus après la note de lecture d'Edmée ?
J'ai adoré ! Ma préférée - Le Voisin - Ce retournement de situation à la fin ( je dois être un peu sadique) hi hi hi

C.-L. Desguin 16/07/2018 14:20

Une note de lecture qui en dit juste assez pour inciter le futur lecteur à découvrir l'univers De Laure Hadrien.

Edmée De Xhavée 16/07/2018 09:59

Et v'là t'y pas qu'en plus ça rend notre Bob romantique!!!! :D

Bob 16/07/2018 09:43

Idem, une véritable envie d'approcher cet univers tout en nuances fragiles, comme si on entrait par une petite porte dérobée dans un jardin secret caché derrière un haut mur de vielles pierres envahi par une vigne vierge…

Micheline 16/07/2018 07:37

Une note de lecture complète qui donne envie de découvrir ce recueil.